BFM Business

Mory Ducros: Montebourg confirme la fin du conflit

Mory Ducros avait déposé le bilan en novembre dernier.

Mory Ducros avait déposé le bilan en novembre dernier. - -

Selon Arnaud Montebourg, ce jeudi 30 janvier, toutes les conditions sont réunies pour que l'offre de reprise d'Arcole soit acceptée. La CGT a signé "une fin de conflit" a annoncé le ministre du Redressement productif.

"Les conditions d'une sortie de crise sont "réunies" après l'amélioration de l'offre de reprise par Arcole. C'est ce qu'estime le gouvernement dans un communiqué ce jeudi 30 janvier. Sur BFMTV, Arnaud Montebourg a confirmé que la CGT avait "signé une fin de conflit".

Des salariés avaient en effet entamé, mercredi soir vers 19 heures, une action de blocage contre la plus grosse plateforme française de Mory Ducros, à Artenay, près d'Orléans. Ce site est pourtant le seul à ne pas faire l'objet de licenciements. Le blocage a été levé tôt ce jeudi.

Le plan social pour les quelque 3.000 salariés de Mory Ducros qui ne seront pas repris a été amélioré, passant de 21 à 30 millions d'euros, a annoncé le gouvernement. L'accord des syndicats devrait être obtenu ce jeudi lors d'un comité d'entreprise.

Ayrault: "on ne sauvera pas tous les emplois"

Jean-Marc Ayrault, présent lors de la réunion du 29 janvier à Matigon, avait assuré que "l'objectif est de sauver le maximum d'emploi". "On ne sauvera pas tous les emplois, je ne veux pas mentir", a-t-il admis. "5.000 emplois, c'est considérable! Aujourd'hui, nous sommes à plus de 2.000, et après il faudra trouver des solutions sur les différents sites", a-t-il conclu.

Le gouvernement s'est par ailleurs engagé à trouver 500 postes aux anciens salariés de Mory Ducros dans des entreprises publiques, comme La Poste et la RATP. Une bourse à l'emploi va également être créée.

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a assuré qu'il allait sans délai contacter les entreprises de transport routier qui se sont engagées à reclasser 1.000 salariés "pour que les chiffres soient garantis, pour que les procédures soient assurées".

J. S. avec agences