BFM Business

Les automobilistes français consomment moins de carburant

Les livraisons de carburant ont diminué en 2012. Principal responsable, la hausse des prix.

Les livraisons de carburant ont diminué en 2012. Principal responsable, la hausse des prix. - -

Les livraisons de carburant sont à leur plus bas niveau depuis 2000, alors que les prix continuent leur envolée. Cette tendance devrait se poursuivre.

Avec guère plus de 50 millions de mètres cubes distribués, les ventes de carburants routiers sont tombées en 2012 à leur plus bas niveau depuis 2000. En décembre dernier, les livraisons ont, en effet, diminué de 6,23% par rapport au même mois en 2011. Au total, pour l’année 2012, le Comité Professionnel du Pétrole (CPDP) comptabilise 1,2% en moins qu’en 2011.

Les livraisons de super sont en chute depuis une dizaine d’années. En 2012, la baisse est de 6,5%. Dans le même temps, le gazole représentait, lui, plus de 80% du carburant automobile consommé en France. Or, les moteurs diesel récents consomment bien moins que leurs équivalents essence, expliquant en partie la baisse des ventes.

Des prix en hausse depuis 2009

Autres facteurs de baisse des ventes: "l’amélioration de la performance énergétique des véhicules et l’adaptation de comportement des consommateurs au niveau élevé de prix", selon Jean-Louis Schilansky, le président de l’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP).

Depuis 2009, le prix des carburants est en constante augmentation. Le litre de gazole et de super a ainsi pris environ quarante centimes en trois ans. Et la tendance devrait se poursuivre à la hausse. Le 11 janvier, la TICPE (taxe intérieure sur la consommation de produits pétroliers) a augmenté de 0,5 centime, dans le cadre du relèvement progressif annoncé par le gouvernement, après la baisse du mois d’août.

Audrey Dufour