BFM Business

Le transport et la logistique font bondir les bénéfices de Bolloré

Le 29 janvier 2016, le conseiller du président de Bolloré Michel Roussin rencontre le president Mahamadou Issoufou du Niger à la gare ferroviaire de Niamey à l'occasion de l'inauguration d'un tronçon ferroviaire de 140 km construit par le groupe français.

Le 29 janvier 2016, le conseiller du président de Bolloré Michel Roussin rencontre le president Mahamadou Issoufou du Niger à la gare ferroviaire de Niamey à l'occasion de l'inauguration d'un tronçon ferroviaire de 140 km construit par le groupe français. - AFP-Hama-Boureima

"Le groupe diversifié dirigé par Vincent Bolloré affiche un bénéfice net part du groupe en progression de 157%. Il atteint 564 millions d'euros."

2015 aura été une très bonne année pour le groupe diversifié Bolloré. Il a annoncé ce jeudi avoir dégagé un bénéfice net part du groupe en progression de 157% sur un an, à 564 millions d’euros. Le résultat opérationnel atteint, lui, 701 millions d’euros soit une hausse de 8% sur un an. Le chiffre d’affaires est de 10,8 milliards d’euros sur 2015 et l’excédent brut d'exploitation (Ebitda) a atteint 1,114 milliard d'euros, en progression de 9%.

Ces progressions s’expliquent par "les résultats des activités transport et logistique, qui bénéficient de la bonne marche des activités de commission de transport dans le monde et des terminaux portuaires en Afrique", précise le groupe. Il est également présent dans les médias et le stockage d’électricité.

"Hausse des résultats de Havas"

Outre la progression des résultats des activités de transport et de logistique, le résultat opérationnel bénéficie de la "hausse de l'activité logistique pétrolière grâce aux bonnes performances de la distribution en France et de l'activité logistique et dépôts", fait savoir l’entreprise française aux 55.000 salariés.

La progression du secteur communication a également eu un impact positif grâce à la "hausse des résultats de Havas", avec un résultat net part du groupe en hausse de 23% en 2015, à 172 millions d'euros. Le groupe Bolloré bénéficie enfin de "dépenses soutenues dans le stockage d'électricité et solutions (batteries, supercapacités, véhicules électriques, stationnaire)".

Il prévoit de verser un dividende stable de 0,06 euro par titre à ses actionnaires.

A.R. avec AFP