BFM Business

En désaccord avec Bolloré, le DG de Telecom Italia claque la porte

Marco Patuano a passé 26 années au sein du groupe Telecom Italia

Marco Patuano a passé 26 années au sein du groupe Telecom Italia - AFP-Giuseppe-Cacace

"Marco Patuano entretenait de mauvais rapports avec le président Giuseppe Recchi et ne cautionnait pas la stratégie voulue par Vincent Bolloré, dont le groupe Vivendi est l'actionnaire majoritaire de Telecom italia."

La rumeur courrait depuis samedi selon laquelle Marco Patuano aurait remis sa lettre de démission suite à des désaccords avec Vivendi. Ce lundi 21 mars, Telecom Italia a bel et bien confirmé officiellement ce départ. La presse italienne évoquait ces derniers jours un possible bonus de départ de 7 millions d'euros.

A 51 ans, Marco Patuano vient de passer 26 années au sein du groupe italien. Depuis quelques mois, les tensions s'étaient multipliées sur fond de divergences stratégiques avec Vivendi et de mauvais rapports avec le président de l'opérateur, Giuseppe Recchi. Le groupe, qui plaide pour une convergence médias-télécoms, réclame une nouvelle stratégie à l'opérateur, avec de nouvelles coupes dans les dépenses. Telecom Italia affiche une perte nette de 72 millions d’euros en 2015, contre un bénéfice de 1,35 milliard en 2014.

Depuis le mois de décembre, Vivendi est l’actionnaire majoritaire de l’opérateur italien. Vincent Bolloré a déjà placé quatre de ses proches au conseil d’administration. Son groupe détient actuellement 24,9% des parts et a réussi à neutraliser une manoeuvre qui aurait dilué sa participation.

A la Bourse de Milan, les investisseurs ont bien accueilli l'annonce de la démission de Marco Patuano. A 15h30, le titre prenait 3,37%, à 1,044 euro, dans un marché progressant de 0,2%.

A.R. avec AFP