BFM Business

Le siège de la SNCF envahi par des cheminots avant le vote du Sénat

Le siège de la SNCF envahi par des cheminots

Le siège de la SNCF envahi par des cheminots - BFMTV

Les cheminots ont protesté contre la réforme ferroviaire qui doit être soumise au vote du Sénat ce mardi.

Plusieurs dizaines de cheminots de Sud-Rail ont forcé l’entrée du siège de la SNCF à Saint-Denis ce mardi, en début d’après-midi. Banderoles et fumigènes à la main sur le toit du bâtiment, les manifestants ont voulu marqué leur opposition au texte sur la réforme ferroviaire qui s’apprête à être voté au même moment au Sénat.

D’ailleurs, plusieurs cheminots étaient également présents devant le Palais du Luxembourg à Paris à l’appel de Sud-Rail ce mardi pour contester le pacte ferroviaire.

Les sénateurs ont modifié le projet de loi pour donner des gages aux syndicats, mais certains estiment ces changements insuffisants. Aussi les syndicats veulent-ils peser jusqu'au bout du processus parlementaire en excluant à ce stade la fin de la grève.

Les principes du projet du gouvernement, adopté mi-avril à l'Assemblée en première lecture, sont par ailleurs conservés: ouverture à la concurrence du transport de voyageurs, transformation de la SNCF en société anonyme à capitaux publics et fin des recrutements au statut de cheminot. Grâce aux amendements, le projet de loi a été "enrichi sur un certain nombre de points", a reconnu la ministre des Transports Elisabeth Borne.

P.L