BFM Business

Le bonus auto serait limité aux véhicules hybrides et électriques

Les véhicules hybrides devraient être les principaux bénéficiaires de la réforme.

Les véhicules hybrides devraient être les principaux bénéficiaires de la réforme. - -

Selon les informations de BFMBusiness, le gouvernement va bien durcir les conditions du bonus-malus auto. Ce dernier serait réservé aux seuls véhicules hybrides et électriques.

Une nouvelle fois, le bonus-malus auto va être durci. Pour permettre au dispostif de s'autofinancer en 2014, le seuil de déclenchement d'un malus devrait être à nouveau baissé. Des véhicules jusqu'à présent jugé "propres" seront taxés. Les constructeurs que nous avons contacté attendaient encore mardi 24 septembre d'être informés du nouveau montant des malus

Crée en 2008 afin d'inciter les automobilistes à préférer des véhicules peu polluants, le bonus-malus est une prime versée par l'Etat pour l'achat d'un tel véhicule. A l'inverse, l'acquisition d'une voiture de forte cylindrée gourmande en carburant et grosse émettrice de CO2 entraîne le paiement d'un malus par l'acheteur, d'autant plus élevé que la voiture est polluante. Actuellement, le bonus est de 7.000 euros maximum et le malus de 6.000 euros maximum

Super bonus moins attractifs

Selon nos informations, les bonus de 550 et 200 euros devraient disparaitre. Seuls les super bonus pour les véhicules hybrides et électriques seront maintenus. Mais ils seront moins intéressants pour les acheteurs : 5.000 et non plus 7.000 euros pour une voiture électrique.

C'est ce dernier point qui a le plus de mal à passer chez les constructeurs. Renault par exemple craint que ce nouveau barême ne réduise les ventes déjà peu nombreuses de sa Zoé.

Mathieu Sevin