BFM Business

Frédéric Cuvillier: "rien n'est décidé sur le bonus-malus auto"

Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports était l'invité de RMC ce 19 septembre

Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports était l'invité de RMC ce 19 septembre - -

Le ministre des Transports a refusé de confirmer, ce 19 septembre sur RMC, un prochain durcissement du bonus-malus auto. Mais il s'est prononcé pour que les acheteurs de véhicules propres continuent de recevoir une prime.

"Aucune décision n'a encore été prise par le gouvernement concernant le bonus-malus auto", a affirmé le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier sur RMC, ce 19 septembre.

Selon Les Echos du 17 septembre, le gouvernement souhaiterait durcir le dispositif dès le 1er janvier prochain afin de le rendre moins coûteux pour les caisses de l'Etat tout en privilégiant les véhicules les plus propres.

"Je suis favorable à ce que l'on puisse accompagner les choix vertueux des automobilistes", a ajouté le ministre. Visiblement, il ne semble donc pas favorable au maintien du bonus-malus pour les seuls véhicules hybrides et électriques, comme une rumeur l'affirme.

5,7 milliards pour la rénovation du rail

Concernant le réseau ferré, Frédéric Cuvillier a précisé que le gouvernement allait augmenter l'effort de modernisation, actuellement de 1,7 milliard d'euros, surtout après la catastrophe de Brétigny cet été. Au total selon lui, "ce sont 5,7 milliards qui seront affectés au budget ves infrastructures ferroviaires".

P.C