BFM Business

La RATP veut faciliter la vie des franciliens

La RATP va développer ses appli.

La RATP va développer ses appli. - Patrick Kovarick - AFP

Le groupe va lancer plusieurs applications. Dont une dédiée au RER A.

La RATP se donne une mission: "améliorer sensiblement l'information des voyageurs, notamment en cas de situation perturbée". C'est pourquoi, Elisabeth Borne, à la tête de la RATP depuis le mois de mai, présente ses orientations stratégiques. Elle veut donner la priorité à l'innovation et au digital. 

L'application "RATP Apps", qui sera lancée mercredi, offrira "une sélection d'applications malignes pour faciliter et agrémenter le quotidien des Franciliens" dans leurs déplacements. La RATP affirme également vouloir, ainsi, "soutenir et valoriser le travail des développeurs et start-up, en leur offrant une très forte visibilité".

L'entreprise publique met également en ligne mercredi une nouvelle version de "RATP Scope", "pour mieux comprendre les coulisses de l'entreprise et le défi quotidien de l'exploitation".

Des nouvelles fonctions à venir

Par ailleurs, dans les mois à venir, l'application RATP, utilisée par plus d'un francilien sur deux équipé d'un smartphone, selon le groupe, intégrera notamment la disponibilité des escalators, ascenseurs, et autres équipements en station, ainsi que les stations Vélib' et Autolib' dans les plans de quartier. Une application permettant aux voyageurs d'effectuer des signalements, notamment en matière de maintenance et de propreté, est également annoncée.

Et enfin, la RATP va lancer une application dédiée au RER A. "MonRERA", qui sera lancée la semaine prochaine, permettra, entre autres, de localiser les trains qui circulent sur cette ligne ferroviaire qui est la plus fréquentée d'Europe avec 1,2 million de passagers par jour en moyenne.

Mais évidemment, des appli sans réseau n'ont pas beaucoup d'intérêt. C'est pourquoi Elisabeth Borne explique sur BFM Business que "la couverture en 3G-4G des lignes A, B et A est pour la fin de l'année. Pour les autres lignes, c'est pour le plus vite possible. C'est une priorité". 

Mais ce n'est pas tout. La RATP va investir un milliard d'euros dans les 5 prochaines années. L'idée sera "d'achever le déploiement des rames à deux niveaux sur le RER A, moderniser l'infrastructure qui date des années 70, continuer à innover en mettant en œuvre un pilotage automatique".

D. L. avec AFP