BFM Business

La Porsche psychédélique de Janis Joplin cherche preneur

Ce modèle personnalisé a été acheté par la star en 1968 pour 3.500 dollars. Ses propriétaires en espèrent aujourd'hui au moins 400.000 dollars.

Ce modèle personnalisé a été acheté par la star en 1968 pour 3.500 dollars. Ses propriétaires en espèrent aujourd'hui au moins 400.000 dollars. - Sotheby's

La vente "Driven By Disruption" organisée à New York par Sotheby’s devrait être suivie d’un bout à l’autre de la planète. Parmi les joyaux mécaniques qui seront mis aux enchères, la Porsche 356 personnalisée par la star du rock des années 60.

Voiture de sport, œuvre d’art ou objet collector? En fait, la Porsche qui est mise en vente aujourd’hui à Sotheby’s lors de la vente "Driven By Disruption" qui se tient à New York, est les trois à la fois. Cette Porsche 356 C de 1964 est déjà mythique, mais s’il s’agit de celle qui a appartenu à Janis Joplin, c'est une légende. Car la rockeuse star des années 60, morte en 1970 à 27 ans, ne possédait pas seulement une Mercedes-Benz. Elle possédait surtout une Porsche et pas n’importe laquelle.

Cette 356 est l’incarnation même de son illustre propriétaire, qui l’a achetée d’occasion en 1968 pour 3.500 dollars. À cette époque, elle était d’un blanc immaculé. Elle ne l’est pas restée longtemps.

Cette voiture, c'est "l'Histoire de l’Univers"

Elle arbore une véritable fresque psychédélique qui illustre la vie de sa nouvelle propriétaire. Paysages californiens, portraits des membres de son groupe (Big Brother and the Holding Company), signes du zodiaque et animaux, cette Porsche dépasse de très loin un modèle de série. D’ailleurs son nom, Histoire de l’Univers, indique que pour la chanteuse, c’était bien plus qu’une simple auto.

C’est sans doute pour cela que ses propriétaires, le frère et la sœur de Janis, en espèrent un bon prix. Sa mise à prix est de 400.000 dollars, mais les enchères pourraient monter à 600.000 selon les experts. Notons tout de même qu’elle tourne au quart de tour.

Mais ce ne sera pas le modèle le plus cher de ces enchères d’exception. Parmi les joyaux qui seront dévoilés jeudi soir, une Ferrari 290 MM de 1956 qui a appartenu à une autre star: Juan-Manuel Fangio. Mais mieux, elle a été pilotée en compétition par le quintuple Champion du Monde de Formule 1. Sa mise à prix sera de 28 millions de dollars, mais beaucoup pensent déjà qu’elle dépassera ce montant.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco