BFM Business
Transports

Grève: la SNCF accorde 3,1% d'augmentation médiane à ses salariés

A l'issue d'une table-ronde avec la direction, l'UNSA, deuxième syndicat de l'opérateur, a salué des "mesures encourageantes" qui devront être revues en fin d'année, a indiqué à l'AFP son secrétaire général Didier Mathis.

La direction de la SNCF a accordé une augmentation médiane de 3,1% à ses salariés, selon les syndicats UNSA et SUD-Rail, dont l'appel à la grève a été largement suivi en ce mercredi de départs en vacances.

A l'issue d'une table-ronde avec la direction, l'UNSA, deuxième syndicat de l'opérateur, a salué des "mesures encourageantes" qui devront être revues en fin d'année, a indiqué à l'AFP son secrétaire général Didier Mathis.

La direction de la SNCF va mettre en place une augmentation générale des salaires de 1,4%, accompagnée d'une prime de 400 euros pour tous les agents, et d'une augmentation de 100 euros d'une gratification de vacances.

Le compte n'y est pas pour Sud Rail et la CGT

Au total, l'augmentation sera de 3,7% pour les petits salaires, et 2,2% pour les cadres, soit une médiane de 3,1% (la moitié est augmentée de plus de 3,1%, la moitié de moins).

"Le compte n'y est pas", a protesté de son côté la fédération SUD-Rail, assurant dans un communiqué qu'elle ne se "résignera pas à valider un énième recul du pouvoir d'achat des salarié-e-s de la SNCF".

Même tonalité de la part de la CGT. "Les salariés demandent, pour l'instant, 7%", précisait ce mercredi, Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat, sur France 2.

La direction de l'entreprise doit s'exprimer mercredi après-midi sur l'issue ces négociations salariales.

Les départs en vacances étaient perturbés mercredi par de nombreuses annulations de trains, sur les lignes de TER comme de TGV, ainsi que sur le réseau francilien.

OC avec AFP