BFM Business

Grève dans les transports: la région Ile-de-France déploie des bus privés pour renforcer des lignes

Valérie Pécresse annonce le déploiement dès ce mercredi de 220 bus supplémentaires pour prolonger ou renforcer plusieurs lignes.

Des bus de compagnies privées vont être déployés en Ile-de-France pour renforcer certaines lignes. Valérie Pécresse, présidente de la région et présidente d'IDF-Mobilités, l'autorité organisatrice des transports a annoncé sur RTL le déploiement de ces bus dès ce mercredi.

En tout, 220 bus supplémentaires vont être mis en place pour prolonger ou renforcer une trentaine de lignes. Ces bus sont notamment mis en place sur des axes structurants comme Mantes-la-Jolie et La Défense par exemple. Cette ligne de bus, déjà existante, bénéficiera de 21 allers-retours de plus chaque jour. Entre Goussainville et Saint-Denis, la ligne 11 aura droit à 30 allers-retours de plus. En tout, ces bus offriront 25.000 places supplémentaires.

"La grève est une très grande souffrance pour tous les Français et particulièrement pour les millions de Franciliens qui prennent tous les jours les transports en commun (...). C'est peu de chose, c'est 25.000 places, par rapport à l'ampleur des besoins. Mais néanmoins on fait le maximum avec les moyens qu'on a", justifie Valérie Pécresse sur RMC ce mercredi. 

Accès gratuit aux abonnés Navigo

Les places dans ces bus sont accessibles gratuitement aux abonnés Navigo. Ce renfort de bus est effectif au moins jusqu'à vendredi et sera renouvelé si besoin. Valérie Pécresse réclame par ailleurs le remboursement du Passe Navigo "pour tous ceux qui ont eu leur ligne totalement perturbé et qui n'ont pas eu le service minimum contractuel que nous doivent la SNCF et la RATP". "On fera évidemment les comptes à la fin de la grève", prévient-elle.

Mardi, le président de SNCF Transilien Alain Krakovitch a confirmé à BFM Paris son engagement d'indemniser les usagers "sur chacune des lignes où le service minimum n'aura pas été respecté". 

Carole Blanchard