BFM Business

Fin des carnets de tickets de métro cartonnés à Paris: par quoi seront-ils remplacés?

La ticket de métro devrait disparaître fin 2021.

La ticket de métro devrait disparaître fin 2021. - RATP

A partir du mois d'octobre à Paris, les carnets de tickets cartonnés seront progressivement remplacés par des titres de transport dématérialisés.

C'est désormais officiel, les bons vieux carnets de tickets de métro cartonnés vont disparaître à Paris. A partir du mois d'octobre, ils laisseront progressivement place à des titres de transport dématérialisés, annonce Île-de-France Mobilités.

Attention, il faut bien comprendre que ce ne sont pas les billets papier qui vont disparaître, mais les carnets de tickets. Ces derniers étaient vendus 16,90 euros en plein tarif, permettant de bénéficier d'une réduction d'environ deux euros, le ticket à l'unité étant vendu 1,90 euro.

Il sera donc toujours possible d'acheter des tickets t+ cartonnés à l'unité, qui permettent de prendre le métro, le RER, le bus le tramway et le funiculaire de Montmartre dans la capitale.

Pour remplacer le carnet de tickets cartonnés, Île-de-France Mobilités propose plusieurs solutions, selon les usages des voyageurs.

• Une carte avec ses tickets dématérialisés

Pour les voyageurs occasionnels, Île-de-France Mobilités conseille le Pass Navigo Easy. Ce dernier s'achète sur les bornes, comme les tickets de métro classiques. Le voyageur n'a plus qu'à se procurer un carnet de tickets dématérialisés, qui seront chargés sur le pass. La carte est non nominative et peut être prêtée à d'autres voyageurs.

Le Navigo Easy commence à remplacer les tickets de métro.
Le Navigo Easy commence à remplacer les tickets de métro. © BFM Paris

Le Pass Navigo Easy coûte deux euros. Mais le voyageur ne verra pas passer la dépense puisque le carnet de tickets dématérialisés coûte deux euros de moins que sa version papier. Résultat, lors du premier achat, la carte et le carnet de tickets dématérialisé vaudront le même prix qu'auparavant. Par contre, les fois suivantes, l'usager économisera deux euros. A noter, le pass peut également être rechargé depuis l'application Île-de-France Mobilités.

• Payez quand vous voyagez

Certains voyageurs n'empruntent pas assez les transports pour qu'un abonnement Navigo mensuel ou hebdomadaire soit rentable. Pour eux, Île-de-France Mobilités a créé une formule appelée Navigo Liberté+. Sur le même principe qu'un badge de télépéage, l'usager ne paye que pour les trajets effectués.

Concrètement, avec cette carte, chaque trajet est comptabilisé. Le mois suivant, l'usager sera prélevé du montant total de ses déplacements. S'il ne voyage pas, il ne paye rien. Et s'il voyage plus que d’habitude, il peut charger un forfait mois ou semaine sur son pass.

• Les autres options

Pour les voyageurs qui ne souhaitent pas de pass, ils peuvent toujours acheter des tickets papier. Dans le bus, il est désormais possible d'acheter un ticket par SMS au prix de deux euros en envoyant un code par message, affiché à l'arrêt de bus ou dans le véhicule.

Sinon, les voyageurs possédant un smartphone compatible peuvent acheter et valider leurs titres de transport depuis leur téléphone, grâce à l'application Île-de-France Mobilités.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech