BFM Business

Airbus s'envole en Bourse après avoir triplé ses bénéfices en 2017

-

- - PASCAL PAVANI / AFP

L'avionneur européen affiche pour 2017 un bénéfice net de 2,67 milliards d'euros mais il a dû passer une charge de plus de 1 milliard sur l'A400M.

Airbus a frappé fort lors de la publication de ses résultats annuels. L'ex-EADS a vu son bénéfice net quasiment tripler en 2017, passant de 995 millions d'euros à 2,87 milliards d'euros. Et ce, malgré les déboires que connait l'A400M, qui a encore pesé pour plus de 1,3 milliard d'euros dans les comptes de la société en 2017. "Concernant l’A400M, nous avons amélioré la situation en matière industrielle et capacitaire, et convenu d’une remise à plat contractuelle avec les clients gouvernementaux qui devrait sensiblement réduire les risques résiduels du programme", a commenté le CEO Tom Enders dans un communiqué.

En Bourse, les investisseurs ont de toute évidence été ravis des résultats. Vers 11 heures, le titre Airbus grimpait de 9,8% à 92,4 euros. Sinon, l’Ebit ajusté* a progressé de 8% à 4,25 milliards d’euros, porté par la livraison de 181 avions A320neo (contre 68 en 2016). Toutefois, Airbus se montre prudent pour les livraisons de cet appareil en 2018, indiquant que de "nouvelles difficultés sont apparues récemment. Leur impact sur les livraisons de 2018 est en cours d’évaluation."

Pour ce qui est des perspectives en 2018, Airbus prévoit de livrer près de 800 avions aux compagnies aériennes et aux loueurs spécialisés, sous réserve que les motoristes respectent leurs engagements. En termes financier, cela devrait se traduire par une hausse de l'Ebit ajusté d'environ 20%.

Ebit ajusté*: Une mesure alternative de la performance et un indicateur clé reflétant la marge commerciale sous-jacente en excluant les charges ou bénéfices significatifs induits par les variations des provisions pour les programmes, la restructuration, les effets de change ou encore les plus-values/pertes issues des cessions et acquisitions d’activités

N.G. avec AFP