BFM Business

Air France dément exiger 5.000 suppressions de postes chez Alitalia

Alitalia est en difficultés financières

Alitalia est en difficultés financières - -

Air France vient d'annoncer, ce lundi 4 novembre, qu'il ne demandait pas 5.000 suppressions de postes chez Alitalia. La compagnie dément ainsi les informations publiées hier par le quotidien italien Il Sole 24 Ore.

Air-France-KLM vient de démentir, ce lundi 4 novembre, avoir exigé 5.000 suppressions de postes chez Alitalia. Hier, dimanche 3 novembre, le quotidien italien Il Sole 24 Ore, annonçait pourtant qu'Air France, principal actionnaire d'Alitalia, demandait des suppressions de postes pour participer à la recapitalisation de la compagnie italienne en difficulté.

De plus, le journal annonçait que les conditions fixées par Air France-KLM incluent la révocation du conseil d'administration d'Alitalia et un plan de restructuration de sa dette.

Loyauté envers Alitalia

Le PDG du groupe franco-néerlandais, Alexandre de Juniac, avait réaffirmé, jeudi 31 octobre, sa loyauté envers son partenaire italien en graves difficultés financières tout en exigeant un plan de redressement durable pour participer à sa recapitalisation.

Le 15 octobre, l'assemblée générale des actionnaires d'Alitalia avait validé à l'unanimité le principe d'une augmentation de capital d'un maximum de 300 millions d'euros. Les actionnaires ont jusqu'à la mi-novembre pour décider s'ils souscrivent les nouvelles actions.

Diane Lacaze