BFM Business

YouTube va vous inonder de pubs pour vous pousser à payer

YouTube devrait lancer un nouveau service de streaming musical

YouTube devrait lancer un nouveau service de streaming musical - Sous licence Creative Commons CC0

YouTube ne vous forcera jamais à souscrire à son offre payante. La plateforme est beaucoup plus rusée: elle veut vous abreuver de publicités. Le but? "Frustrer et séduire".

Vous écoutez de la musique sur YouTube? Vous êtes la nouvelle cible du site au logo rouge. Dans un entretien accordé au média américain Bloomberg, le directeur des services musicaux de YouTube, Lyor Cohen, a dévoilé la nouvelle stratégie de la plateforme de Google: “frustrer et séduire”.

Les utilisateurs de YouTube ne sont pas habitués à sortir leur carte bancaire pour accéder à un service historiquement gratuit. D’autant plus que la guerre entre les plateformes de streaming musical est déjà lancée depuis bien longtemps. Deezer, Spotify et Apple Music se partagent le marché. YouTube veut pourtant sa part du gâteau.

S’engager à faire payer la musique 

La plateforme d’hébergement vidéo de Google augmentera donc le nombre de publicités entre les vidéos de musique. Tous les internautes ne seront pas concernés, uniquement ceux "qui utilisent YouTube comme un service de musique payant aujourd'hui", nous a précisé un porte-parole de Youtube France. “Vous n'allez pas être heureux d’entendre une annonce juste après avoir écouté Stairway to Heaven”, a ironisé Lyor Cohen.

YouTube veut surtout prouver qu’il s'engage à faire payer pour la musique et changer son image. L'industrie musicale accuse la plateforme de lui avoir porté préjudice en ne payant pas assez les artistes et les maisons de disques.

Un nouveau service? 

Selon Bloomberg, le service dont parle Lyor Cohen n’existerait pas encore et serait actuellement testé par une centaines d’employés Google. Pourtant, Youtube Red propose déjà le visionnage de vidéos, y compris musicales, sans publicité pour 9,99 dollars par mois. Ce service, pour l’instant uniquement déployé aux États-Unis, devrait s’étendre dans une dizaine de pays en 2018.

Google fusionnera-t-il YouTube Red et Google Play Music pour en faire un unique grand service de streaming? Rien n’est moins sûr. Mais avec sa stratégie du “frustrer et séduire”, YouTube sortira gagnant dans tous les cas.

Soit les utilisateurs cèdent et finissent par prendre un abonnement payant, soit ils acceptent une augmentation du nombre de publicités qui fera augmenter les recettes publicitaires de YouTube. La plateforme a généré des revenus estimés à 10 milliards de dollars l'an dernier, presque tous provenant de la publicité.

Pauline Dumonteil