BFM Business

Sanction en bourse pour Microsoft et Google après de mauvais résultats

Wall Street a sanctionné Microsoft et Google pour de mauvais résultats.

Wall Street a sanctionné Microsoft et Google pour de mauvais résultats. - -

Microsoft et Google ont tous deux présenté des résultats inférieurs aux attentes du marché. Leurs titres ont donc reculé à Wall Street.

Deux sanctions notables, jeudi 18 juillet, à Wall Street: Google et Microsoft ont perdu plus de 4% en après-Bourse. Cette dégradation fait suite aux résultats du 2ème trimestre pour Google, et à ceux du 4ème trimestre pour Microsoft.

Les marchés attendaient beaucoup des deux leaders dans leur domaine. Et tous deux dévoilent des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, tant sur le bénéfice que sur le chiffre d’affaires. Les attentes étaient-elles trop élevées ou y a-t-il vraiment un problème pour le secteur?

Mauvaises ventes pour Microsoft

Evidemment, Google et Microsoft ne sont pas comparables. D'un côté, Microsoft est un groupe en pleine réorganisation, un groupe qui cherche à rattraper son retard dans le mobile. Là-dessus, pas de surprise pour le marché.

Mais on attendait donc beaucoup des performances de sa tablette, Surface, lancée l'an dernier. Or, elle ne fait pas encore figure de relais de croissance: ce trimestre, Microsoft a dû passer une charge de 900 millions de dollars à cause d’un stock d’invendus.

Chute des recettes publicitaires pour Google

Du côté de Google, ce sont les perspectives de revenus publicitaires qui pèchent. Le fameux "coût par clic" n’en finit pas de baisser: -6% ce trimestre. En cause, les consommateurs qui utilisent de plus en plus leurs tablettes ou smartphones.

Google s'est diversifié pour compenser cette érosion, avec l'acquisition de Waze par exemple. Mais pour le moment, le constat des analystes, c'est que Google arrive à une certaine maturité. Et ils ont peur qu'il n’arrive pas à rallumer la mèche.

Aurélie Boris correspondante à New York