BFM Business

Quand l'ex-PDG de Microsoft vient en aide à Twitter

Steve Ballmer semble ravi du retour de Jack Dorsey à la tête de Twitter

Steve Ballmer semble ravi du retour de Jack Dorsey à la tête de Twitter - Scott Halleran-GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Steve Ballmer a pris 4% dans Twitter dont il salue les récentes innovations et l'arrivée aux commandes de Jack Dorsey. Coup de pouce ou investissement intéressé ?

Twitter a reçu le renfort de Steve Ballmer. L'ancien patron de Microsoft a pris une participation de 4% dans le capital du réseau social américain, présentant la nouvelle dans un Tweet de félicitations.

"Du bon travail chez Twitter et de l'innovation avec Moments, et Jack comme PDG" écrit notamment l'ex PDG de Microsoft sur Twitter. Ce satisfecit fait une allusion directe au retour de Jack Dorsey aux commandes qui a dès son arrivé indiqué qu'il allait supprimer 8% des effectifs totaux de Twitter. 

Le réseau social explique que cette restructuration doit permettre de réorganiser la société sur ses priorités. L'entreprise compte par ailleurs "réinvestir les économies dégagées" pour générer de la croissance.

En prenant 4% de Twitter, l'ex-PDG pourrait aussi spéculer sur un éventuel rachat de Twitter qui ferait monter l'action, rumeur récurrente qui revient à intervalle régulier sur le tapis, dans la Silicon Valley.

De son côté, Steve Ballmer a quitté la tête de Microsoft depuis fin 2013 et son siège au conseil d'administration de l'éditeur de Windows, au début de l'année 2014.

Il a consacré une petite partie de son immense fortune personnelle à racheter la franchise californienne de basket des Los Angeles Clippers, en 2014, pour la somme rondelette de deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros).

F.B avec agences