BFM Business

Présidentielle américaine: Microsoft penche pour les démocrates

Microsoft avait versé 1,5 million de dollars de dons en 2012, lors de la précédente convention républicaine.

Microsoft avait versé 1,5 million de dollars de dons en 2012, lors de la précédente convention républicaine. - Justin Sullivan-Getty Images North America-AFP

"Microsoft ne versera pas de dons mais fournira des moyens techniques à la convention républicaine qui pourrait être agitée à l'été 2016. La convention démocrate aura, elle, un soutien technique et financier du géant américain. "

Microsoft commettra cette année un accroc à sa politique de soutien bipartisan, engagée à chaque élection présidentielle américaine. Tout en réaffirmant que sa politique avait consisté depuis 2000 à "fournir des niveaux similaires de soutien aux deux conventions républicaine et démocrate", l'éditeur américain de Windows introduit un sérieux distinguo en 2016.

Microsoft précise s'être entendu avec le comité organisateur de la Convention nationale républicaine pour "fournir une variété de produits et services technologiques au lieu de faire un don en argent" explique sur le blog de l'entreprise Fred Humphries, vice-président en charge des affaires gouvernementales, basé à Washington D.C. Cette contribution technique, qui n'a pas été valorisée financièrement par Microsoft, consistera en la fourniture de services de messagerie et de cloud ainsi que de tablettes tactiles durant la tenue de cette convention du 18 au 21 juillet 2016, à Cleveland dans l'Ohio.

En 2012, Microsoft a versé des dons à la convention républicaine

Son renoncement au versement d'argent marque un revirement sérieux par rapport à son engagement financier lors de la convention républicaine de 2012. Selon certaines estimations, Microsoft aurait versé, il y a quatre ans, 1,5 million de dollars, dont la moitié en provenance de dons de ses salariés.

A contrario, les démocrates seront mieux lotis. Le lobbyiste en chef auprès des autorités fédérales américaines affirme que lors de la convention démocrate, Microsoft offrira un accès égal aux technologies. Mais s'y ajouteront certains parrainages d'activités du comité hôte d'organisation. Autrement dit, l'éditeur a accepté de sponsoriser financièrement certaines activités qui se dérouleront pendant la convention du 25 au 28 juillet 2016 à Philadelphie. 

Ce soutien limité de Microsoft vis-à-vis de la convention républicaine, qui promet d'être agitée cet été, intervient alors que certaines associations américaines militantes font pression sur plusieurs grandes entreprises. Ces organisations antiracistes ou féministes veulent qu'elles retirent leur soutien à cette réunion qui désignera le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine. Elles prennent prétexte des déclarations racistes et sexistes du candidat à la primaire Donald Trump, qui pourrait être investi par le parti.

Frédéric Bergé