BFM Business

Microsoft et sa Xbox One peuvent-ils percer en Chine?

La Xbox arrive en terrain miné

La Xbox arrive en terrain miné - Johannes Eisele - AFP

Le géant américain a lancé, ce lundi 29 septembre, la commercialisation de sa console Xbox One sur le marché chinois , devenant ainsi le premier éditeur à investir le marché chinois en 14 ans. Mais ce grand départ peut-il vraiment doper les ventes du constructeur?

C'est un lancement qui fait déjà date dans l'histoire. Ce lundi 29 septembre, Microsoft a lancé la commercialisation de sa Xbox One en Chine, première console de jeux à être introduite dans le pays en quatorze années.

Depuis 2000, les autorités chinoises avaient, en effet, décidé d'interdire la vente de console en raison de l'influence qu'auraient exercé les jeux vidéo violents sur "la santé mentale" des jeunes adultes.

Cette interdiction a été levée en janvier, permettant aux éditeurs d'envisager de pénétrer ce marché de 1,357 milliard de consommateurs. Potentiellement, les perspectives semblent alléchantes. L'an dernier le marché a pris 38% à 13 milliards de dollars. Mais la question est bien de savoir si Microsoft peut réellement réussir à capter cette croissance?

Des jeux non violents

Pour le moment le groupe propose sa console dans 4.000 magasins avec un prix autour de 600 dollars et catalogue limité à 10 titres.

Et, en raison de la censure chinoise, aucun jeu de guerre, comme le célèbre Call Of Duty, n'y figure. Autant d'éléments qui risquent d'empêcher Microsoft d'effectuer un bon démarrage.

"Rien n'est gagné", estime ainsi Laurent Michaud consultant à l'Idate. "Nous pensons qu'à court-terme le marché sera assez lent à décoller", explique, pour sa part Shiv Putcha, directeur-associé du cabinet IDC Asie-Pacifique, dans une interview à CNBC.

"Le prix est un des principaux problèmes" pour la Xbox poursuit-il. De plus, "le marché des consoles est encore naissant en Chine, et prendra ainsi du temps à se construire".

Nick Ning, un analyste basé à Shanghai et cité par Bloomberg estime que seul 5% du marché du jeu vidéo en Chine sera cette année capté par les consoles. "Les jeux sur smartphone se sont développés et ils peuvent maintenant faire beaucoup", analyste-il.

Les joueurs chinois ont pris l'habitude de jour gratuitement sur d'autres supports que les consoles, notamment en ligne sur les PC ou encore sur smartphone. Toute la difficulté est donc de faire passer ces joueurs sur un modèle basé à la fois sur une console vendue à plusieurs centaines de dollars et sur des jeux payants.

Différences culturelles

De plus,"le marché asiatique est peu ouvert aux entreprises occidentales et les habitudes ludiques particulières des Chinois ne collent pas forcément aux produits commercialisés par les éditeurs", développe Laurent Michaud. "La culture joue un aspect important et même l'approche graphique est différente et peut être rédhibitoire", ajoute-t-il.

Autre problème: la concurrence illégale. Le nombre de titres offert par Microsoft "est insuffisant, en particulier quand on voit l'offre très compétitive sur le marché gris" fait remarquer Shiv Putcha. "Donc il faut plus de titres, et pas seulement, en termes de chiffres: il faut des jeux très populaires".

Or, il est difficile justement de faire émerger en Chine des jeux de renom, alors que la censure chinoise est très stricte.Les joueurs chinois devront donc attendre avant de voir un Call of Duty dans leur pays.

Julien Marion