BFM Business

Mark Zuckerberg a peut-être ruiné votre rendez-vous Tinder

L'application de rencontre Tinder était inaccessible pendant plusieurs heures mercredi, à cause du changement des conditions d'utilisation de Facebook. Les internautes ont rapidement paniqué.

“J’ai perdu mes matchs Tinder, j’ai envie de pleurer”, a tweeté un internaute mercredi soir. L’application de rencontre est restée inaccessible pendant plusieurs heures le 4 avril. Tinder demandait aux utilisateurs de se connecter via leur compte Facebook… puis leur refusait l’accès à l’application. Les internautes ont rapidement fait part de leur inquiétude, parfois avec humour.

"J'ai un rendez-vous ce soir et je n'ai pas son numéro. C'est un problème sérieux. Si nos plans changent, je n'aurai aucun moyen de le savoir", écrit cet américain.

Des twittos ont également rapporté avoir perdu tous leurs matchs (quand deux personnes indiquent sur l’application qu’ils se plaisent). Heureusement pour eux, le bug était résolu ce jeudi matin et les utilisateurs ont récupéré l’intégralité de leur contenu.

Que s’est-il passé? 

Ce dysfonctionnement est lié aux annonces de Facebook, faites ce mercredi. Après le scandale Cambridge Analytica, le géant américain a mis en place une série de mesures, dont le changement des API, les interfaces de programmation qui font le lien entre Facebook et les développeurs des applications tierces.

Tinder utilise l’une d’entre elles, le Facebook Login, qui permet de se connecter via le réseau social. L’entreprise a confirmé sur son compte officiel qu’il s’agissait d’un problème de connexion. Voici ce que les utilisateurs ont vu en essayant de se rendre sur l'application. 

“Facebook devra approuver toutes les applications qui demandent l'accès à des informations telles que les goûts, les photos, les messages, les vidéos, les événements et les groupes”, annonçait mercredi le géant américain. Des données justement récoltées par Tinder, pour créer les profils de ses utilisateurs. Il aura donc fallu plusieurs heures pour que le site de rencontres se mette en conformité avec les nouvelles règles de Facebook.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech