BFM Business

Le CAC40 termine en légère hausse, porté par la bonne performance de Bouygues

La Bourse de Paris a été impactée par de mauvaises statistiques asiatiques.

La Bourse de Paris a été impactée par de mauvaises statistiques asiatiques. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La Bourse de Paris a clôturé en hausse de 0,10%, ce lundi 10 mars. L'indice parisien a été soutenu par la progression de Bouygues qui a annoncé la vente de son réseau à Free, en cas de rachat de SFR.

La Bourse de Paris commence la semaine dans le vert. Ce lundi 10 mars, le CAC40 a clôturé en hausse de 0,10% à 4.370 points.

L'indice phare de la place parisienne a été pénalisé pour l'ouverture en territoire négatif de Wall Street et par de mauvaises statistiques asiatiques avec notamment un déficit commercial surprise enregistré en Chine et publié ce samedi.

Autre donnée qui a pesé sur la tendance: le PIB du Japon qui a été révisé à la baisse pour le quatrième trimestre 2013, à 0,7%, refroidissant ainsi l'optimisme des investisseurs.

Bouygues et Free en hausse

Mais la Bourse de Paris a été soutenue par les valeurs télécoms, en raison du feuilleton SFR, et de l'annonce de Bouygues qui vendra à Iliad, la maison-mère de Free, son réseau si elle parvient à racheter la filiale de Vivendi.

Résultat: les investisseurs ont plébiscité Bouygues qui a progressé de plus de 8,5% ce lundi. Orange s'est également adjugé plus de 4%. Ces deux valeurs ont clairement surnagé au sein du CAC40 où la plupart des autres titres s'inscrivent en baisse, avec notamment Gemalto, qui a décroché de près de 3,5%.

Hors CAC40, Iliad a bondi de 10%. La maison mère de Free a également profité à la fois de l'annonce et de bons résultats annuels, délivrés ce lundi 10 mars.

En revanche, les rebondissements dans le dossier SFR ont mis à mal le titre Numericable, qui a dégringolé de plus de 12%. En effet, une bonne partie de la valeur boursière du câblo-opérateur provient de la perspective d'un rachat de SFR.

J.M.