BFM Business

Bouygues-SFR: Orange "vigilant" sur la concurrence

Stéphane Richard sera vigilant sur l'impact d'une consolidation du secteur des télécoms sur la concurrence.

Stéphane Richard sera vigilant sur l'impact d'une consolidation du secteur des télécoms sur la concurrence. - -

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a réagi, ce jeudi 6 mars, aux offres de rachat de SFR. Il a indiqué qu'il sera vigilant à l'impact d'une telle opération en termes de concurrence.

Orange compte bien ne pas assister en simple spectateur au mouvement de consolidation amorcé dans le secteur des télécoms. Son PDG, Stéphane Richard, a indiqué jeudi 6 mars qu'il sera vigilant sur l'impact en termes de concurrence d'une fusion de SFR avec un autre opérateur.

Vivendi, la maison-mère de SFR, a reçu deux offres de rachat de sa filiale télécom. L'une vient de Numericable, l'autre de Bouygues. "Nous serons très vigilants sur l'impact concurrentiel", a prévenu Stéphane Richard, en précisant qu'il n'avait pas de scénario privilégié.

Pas de partage des réseaux chez Orange à court terme

Il a néanmoins affirmé que le retour à trois opérateurs n'était pas nécessairement nuisible au maintien d'un marché concurrentiel. Il a réaffirmé qu'une consolidation était nécessaire sur le marché français, confronté à une guerre des prix féroce depuis l'arrivée de Free sur ce marché.

En ce qui concerne le partage des réseaux en France, Orange indique qu'un accord avec un de ses concurrents n'est pas d'actualité. Pour autant, la question pourrait se poser à nouveau à plus long terme. Stéphane Richard considère en effet que l'accord de partage partiel de réseaux dévoilé par SFR et Bouygues Telecom était susceptible de changer la donne.

>> Stéphane Richard sera l'invité d'Hedwige Chevrillon dans Le Grand Journal à 18h30 ce jeudi.

|||sondage|||1684

N.G. avec agences et Julien Miguaud-Muller et Yann Le Moignic et Aurore Dupont (video)