BFM Business

Lombardini (Iliad): "les abonnés ne sont pas concernés par la transaction entre Free et Bouygues"

Maxime Lombardini, dg d'Iliad, était l'invité de BFM Business ce lundi 10 mars.

Maxime Lombardini, dg d'Iliad, était l'invité de BFM Business ce lundi 10 mars. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Maxime Lombardini, le directeur général d'Iliad, était l'invité de BFM Business ce lundi 10 mars. Il est naturellement revenu sur les conséquences d'un possible rachat par Free du réseau mobile de Bouygues Telecom annoncé ce dimanche.

"Il y avait un Free, il va y avoir un super Free". Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, maison-mère de Free, était l'invité de BFM Business ce lundi 10 mars. Il est revenu sur "l'information" de ce week end : Bouygues Telecom a annoncé l'ouverture de négociations exclusives avec Free pour lui céder son réseau afin de faciliter le rachat de SFR.

Selon lui, cet accord permettra à Free d'être autonome sur des fréquences 2G, 3G et 4G, ainsi des fréquences "en or", les plus recherchées. Il compte bien continuer sa politique de prix bas afin de gagner toujours plus de parts de marchés, a confié Maxime Lombardini.

Et d'insister: "cet accord n'aura pas d'impact pour les abonnés. Il n'y aura pas de transfert de bases de données".

D'ailleurs, il précise que si cet accord aboutit, cela sera une très bonne nouvelle pour Free. "Cela sera une accélération pour nous et une sécurité dans la durée". Mais s'il échoue, "nous ne sommes pas en situation difficile".

Bénéfice et chiffre d'affaires en hausse

Par ailleurs, Iliad a publié ce lundi ses résultats avec un bénéfice net en hausse de 42,3% en 2013, à 265,4 millions d'euros. Le chiffre d'affaires, lui, a progressé de 18,9% à 3,7 milliards d'euros.

Le groupe de Xavier Niel, qui a investi au total 900 millions d'euros dans le fixe et le mobile l'an dernier, a vu son Ebitda consolidé progresser de 30,7% à 1,2 milliard tandis que son résultat net est ressorti en hausse de 42,3% à 265 millions.

Free a recruté 2,8 millions de nouveaux abonnés en 2013 pour atteindre un total de 8 millions de clients, soit 12% de parts du marché français du mobile, deux ans après son lancement.

En Bourse, Iliad bondit de 13,02% à l'ouverture, et Bouygues avance de 7,18%. Numericable, de son coté, cède 10%.

|||sondage|||1694

Diane Lacaze