BFM Business

La décroissance rentable de Numericable-SFR porte ses fruits

Numericable-SFR continue de perdre des clients, aussi bien dans le mobile que dans le fixe.

Numericable-SFR continue de perdre des clients, aussi bien dans le mobile que dans le fixe. - Eric Piermont-AFP

En dépit d'un repli continu de son chiffre d'affaires en France dans le fixe et mobile, Numericable-SFR est sorti du rouge, dégageant un résultat net de 895 millions d'euros au premier semestre 2015.

Numericable-SFR persiste dans sa stratégie d'amélioration de ses marges à marche forcée, quitte à perdre des clients. Une stratégie déjà assumée au premier trimestre 2015. Elle consiste pour l'opérateur à privilégier les abonnés générant de la valeur, par la souscription d'offres plus chères, sur la recherche de volumes de d'abonnés, tout en taillant dans ses coûts (hors investissements).

En France, le chiffre d'affaires de l'opérateur a ainsi baissé de 2,6%, au deuxième trimestre à 2,77 milliards d'euros, sous l'effet conjugué de replis commerciaux autant sur le marché des particuliers que sur celui des entreprises. 

Sur l'ensemble du premier semestre, le recul du chiffre d'affaires est de 3,5%, à 5,52 milliards d'euros, mais le retour aux bénéfices est spectaculaire sur la période, avec 895 millions d'euros de résultat net contre une perte de 83 millions un an plus tôt. L'Ebitda ajusté progresse de 20% à 1,985 milliard d'euros sur la même période.

-
- © SFR-Numericable

En revanche, les performances commerciales sont en net recul dans tous les domaines. En un an, sur les six premiers mois de 2015, l'opérateur a perdu 1,19 millions de clients mobiles, l'hémorragie concernant le nombre total d'abonnés grand public, qui passe de 16,61 à 15,24 millions, une chute à peine compensée par un gain de 180.000 clients professionnels.

Au total, il compte 21,9 millions de clients mobiles contre 23,1 millions, un an plus tôt. Numericable-SFR tente toutefois de de rassurer: "La relance commerciale sur le mobile annoncée au mois de mai commence à porter ses fruits avec des ventes brutes record au mois de juin, en hausse de plus de 40%, à comparer aux autres mois du premier semestre".

Dans le fixe, en un an, l'opérateur a perdu 223.000 clients au total, surtout dans l'ADSL puisque que son parc d'abonnés dans la fibre a crû de 155.000 sur la même période. Numericable-SFR affiche un parc total d'abonnés (ADSL + fibre) de 6,4 millions, contre 6,6 millions un an plus tôt.

En dépit de résultats financiers en hausse, qui sont aussi le résultat d'un programme massif et drastique de réduction des coûts, l'opérateur ne pourra pas faire l'économie d'une reconquête commerciale agressive pour stopper l'hémorragie de ses clients.

Frédéric Bergé