BFM Business

HP taille encore dans le vif: jusqu'à 9000 emplois supprimés

HP Envy 13

HP Envy 13 - Lionel Morillon - 01net.com

Confronté à l'essoufflement de ses marchés historiques (PC et imprimantes), HP veut pivoter vers les services. Ces suppressions seront étalées sur trois ans.

Violente et nouvelle restructuration chez HP qui annonce la suppression de jusqu'à 9000 emplois dans le monde afin de s'adapter aux nouvelles donnes du marché. Le géant américain qui compte 55.000 salariés indique que ces suppressions de postes (16% de ses effectifs) seront étalées sur trois ans avec des licenciements et des départs anticipés à la retraite.

Ce vaste plan constitue le premier acte du nouveau PDG, Enrique Lores qui prend les rênes de la société le 1er novembre prochain. "Nous prenons des mesures audacieuses et décisives alors que nous entamons notre prochain chapitre", déclare-t-il.

HP dit vouloir "simplifier son modèle d'exploitation et devenir une entreprise plus numérique". Le numéro deux mondial du PC est en effet confronté à la baisse continue des ventes mondiales d'ordinateurs (2019 devrait être la dixième année consécutive de repli) et aux changements d'habitudes de consommation en matière d'imprimantes.

Un plan social chiffré à 1 milliard de dollars

Le groupe fondé en 1939 entend pivoter vers les services et proposer par exemple de vendre ses imprimantes à des prix cassés, en échange le client s'engagerait à s'approvisionner en cartouches chez HP. L'entreprise offrira aussi d'acheter le matériel plus cher et d'avoir ensuite toute liberté de s'approvisionner en cartouches d'une autre marque (ce qui constituerait une petite révolution).

Ce plan social a été chiffré à 1 milliard de dollars, dont 100 millions passeront sur le quatrième trimestre 2019, 500 millions sur l’exercice 2020, le solde étant réparti sur les exercices 2021-2022. L'entreprise estime que grâce à cette restructuration, elle pourra économiser 1 milliard de dollars par an à partir de l'exercice 2022.

HP est né de la scission en 2015 de Hewlett-Packard en deux entités: PC et imprimantes (HP Inc) et Entreprises (HPE). Lors de l'exercice 2018, HP avait engrangé un chiffre d'affaires de 58,5 milliards de dollars pour un bénéfice net de 5,3 milliards de dollars.

Rappelons que cette restructuration est loin d'être la première pour HP. En 2017, 3 à 4000 emplois avaient déjà été supprimés après 3000 en 2016. 

OC avec AFP