BFM Business

HP Inc va supprimer de 3.000 à 4.000 emplois supplémentaires

Meg Whitman, poursuit le plan de réduction d'effectifs au sein d'HP.

Meg Whitman, poursuit le plan de réduction d'effectifs au sein d'HP. - Jewel Samad - AFP

Le groupe américain, issu de la scission de Hewlett Packard, a annoncé de nouvelles coupes dans ses effectifs à partir de 2017, après avoir supprimé 3.000 emplois lors de l’exercice fiscal 2016.

VLe groupe informatique américain HP Inc, issu de la scission d'Hewlett Packard, a annoncé jeudi la suppression de 3.000 à 4.000 emplois supplémentaires sur les trois prochaines années. HP Inc rassemble les activités dans les PC et les imprimantes de l'ancien groupe désormais séparé entre HP Inc et Hewlett Packard Enterprise (HPE).

Ces réductions d'effectifs viennent s'ajouter aux 3.000 suppressions d'emplois annoncés en février pour l'exercice fiscal 2016. Ces nouvelles coupes se feront à partir de l'exercice 2017 et s'étaleront jusqu'à l'année fiscale 2019, indique HP Inc. dans un document boursier, dans lequel il annonce aussi porter son programme de rachat d'actions à 3 milliards de dollars destiné à récompenser indirectement ses actionnaires.

Des dizaines de milliers d'emplois supprimés dans l'ex-HP

Elles vont se traduire par des charges de l'ordre de 350 à 500 millions de dollars, dont 200 millions en indemnités de licenciements et autres compensations qui seront versées aux salariés.

En conséquence, HP Inc a annoncé que son bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, sera compris dans une fourchette de 1,55 dollar à 1,65 dollar. Les analystes tablent sur 1,61 dollar.

HP Inc n'a indiqué ni quels métiers ni quelles zones géographiques seront affectés par les nouvelles suppressions d'emplois. HPE avait pour sa part annoncé en septembre 2015 un plan d'économies de 2,7 milliards de dollars, prévoyant de 25.000 à 30.000 suppressions d'emplois. Ces licenciements ne comprenaient pas les quelque 55.000 postes supprimés de 2012 à 2015 avant la scission.

Y.D. avec AFP