BFM Business

Fibre optique: Orange s'attaque aux fiefs de Numericable

Orange a en ligne de mire Numericable et ses 10 millions de foyers câblés dont 6 millions à très haut débit

Orange a en ligne de mire Numericable et ses 10 millions de foyers câblés dont 6 millions à très haut débit - AFP Bertrand Langlois

Orange va couvrir en fibre optique d'ici fin 2016, neuf villes -dont Paris et Lyon- où Numericable est aujourd'hui très présent. L'amorce d'une guerre commerciale sans pitié dans le très haut débit.

Orange a choisi de croiser le fer, ou plutôt la fibre optique, avec Numericable. L'opérateur historique va s'attaquer de front aux fiefs urbains de son grand rival. Pour vendre des abonnements à très haut débit au grand public, il va accélérer le déploiement de son propre réseau en fibre optique.

Neuf villes (moyennes ou grandes) vont bénéficier de ces investissements d'Orange parmi lesquelles figurent Caen, Metz, Lyon, Brest Montpellier et... Paris. A priori, l'opérateur s'engage à couvrir intégralement tous leurs habitants d'ici la fin 2016, sa fibre optique allant irriguer jusqu'au domicile de ses futurs clients.

Dans toutes ces villes, Numericable, qui revendique le "premier réseau fibre" de France, fait déjà le forcing pour vendre des abonnements triple play (téléphone-Internet-télévision) face à ses rivaux (Orange, Bouygues Telecom et Free). Il capitalise sur son réseau câblé existant qu'il a fait évoluer techniquement vers le très haut débit avec sa technologie mêlant fibre optique et câble coaxial.

Orange investira 3 milliards d'euros dans la fibre optique

La capitale sera le symbole de cet affrontement majeur entre les deux opérateurs. Numericable est très présent à Paris pour des raisons historiques liées aux premières concessions attribuées aux câblo-opérateurs comme Lyonnaise Câble.

L'agressivité commerciale d'Orange dans les villes choisies se traduira par l'abandon de la vente des abonnements ADSL (sur réseau téléphonique) au profit de la commercialisation d'accès en fibre optique. L'opérateur proposera systématiquement, à partir de mai 2015, ses offres "fibre" aux nouveaux clients éligibles ou aux clients existants lors d’un changement d’offre.

La couverture de ces nouvelles villes font partie du plan d'investissement de l'opérateur historique d'ici à 2020 qui a prévu de consacrer 3 milliards d'euros à la fibre optique en France. Son ambition est de passer de 4 millions de logements raccordables en avril 2015, à 12 millions en 2018 et 20 millions en 2022 (année de bouclage du plan gouvernemental France Très Haut Débit). A ce jour, son concurrent Numericable revendique 6,4 millions de foyers raccordables en très haut débit.

Frédéric Bergé