BFM Business

Facebook : Mark Zuckerberg fait son mea culpa

Mark Zuckerberg reconnaît des erreurs stratégiques.

Mark Zuckerberg reconnaît des erreurs stratégiques. - -

Le patron de Facebook reconnaît avoir commis des erreurs. Il s'est exprimé hier soir pour la première fois depuis l'introduction en bourse du réseau social. Reportage vidéo : Igor Sahiri

Mark Zuckerberg fait profil bas. Pour la première fois depuis son introduction en bourse, le créateur de Facebook a pris la parole, mardi 11 septembre, à l’occasion de la conférence TechCrunch.

Il reconnait que les performances de l'action Facebook ont été décevantes et n’a pas caché que celles-ci incitent même certains de ses employés à quitter l'entreprise.

Mark Zuckerberg estime que la principale erreur a été de choisir le mauvais langage de programmation, le code HTML 5, trop difficile à transférer sur les applications mobiles. C'est comme cela dit-il que " nous avons perdu deux ans ".

La publicité sur mobile au cœur de la stratégie

Quant à l'avenir, le créateur du réseau social l'envisage toujours avec le même optimisme. Il parle vite, trop vite quand il explique que Facebook est une entreprise du secteur mobile qui à terme fera plus d'argent avec la publicité sur les mobiles que sur les ordinateurs.

Il affirme d'ailleurs que Facebook peut dès maintenant présenter des publicités sur mobile plus efficaces que celles qui apparaissent sur le site traditionnel. Enfin à la question de savoir s'il est là pour remplir une mission ou pour gagner de l'argent, Zuckerberg répond "ce qui m'excite c'est la mission mais nous faisons les deux ".

Jean Bernard Cadier