BFM Business

En Chine, l’iPhone écrase Samsung dans un marché déjà saturé

Le marché chinois du smartphone est déjà entré dans un circuit de renouvellement.

Le marché chinois du smartphone est déjà entré dans un circuit de renouvellement. - STR/AFP

On n’imaginait pas que cela arriverait si vite. Et pourtant, la Chine, qui est le plus grand marché du smartphone, sature. Apple le domine largement et Samsung, leader en 2014, est rétrogradé en 4ème place derrière Xiaomi et Huawei.

Lors du 1er trimestre 2015, ils ont vendu 98,8 millions de smartphones. Une performance ? Pas vraiment. En effet, selon la dernière étude du cabinet IDC, ce secteur est en repli. En 2014, lors de la même période, les ventes étaient supérieure de 4,3%. Pire, les ventes du premier trimestre 2015 sont inférieures de 8% par rapport au trimestre précédent.

"C'est la première fois en six ans qu’en Chine, le marché du smartphone, en cours de maturation, décline d'une année sur l'autre", s’étonne IDC. Pour Kitty Fok, directrice d'IDC Chine, on s’approche de plus en plus de la saturation. "On décrit souvent la Chine comme un pays émergent mais la réalité est que la vaste majorité des téléphones vendus en Chine aujourd'hui sont des smartphones, comme sur d'autres marchés matures comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie et le Japon", souligne l’analyste.

Elle estime que désormais, les fabricants vont devoir "convaincre les utilisateurs de moderniser leur équipement".

Les ventes de Samsung chutent de plus de 50%

Malgré la situation, le rêve d'Apple s'est réalisé. Le groupe est devenu le leader du marché chinois. Grâce à son contrat avec China Mobile, premier opérateur du pays, l’Américain s’est arrogé la première place avec 14,5 millions d’iPhone (14,7% de parts de marché) vendus au 1er trimestre. Cette victoire est lourde de conséquences pour Samsung qui, durant longtemps, a été le leader du marché chinois. D’autant qu’Apple n’a pas été le seul à lui passer devant.

Le Coréen se retrouve désormais en 4ème place derrière Xiaomi et Huawei. Avec une chute vertigineuse des ventes (-53% par rapport au 1er trimestre 2014), sa part de marché a été divisée par deux pour passer sous la barre des 10%.

Par contre, Samsung reste même numéro un sur le marché mondial avec plus de 82 millions de smartphones vendus entre janvier et mars 2015, soit 24% de part de marché. Apple est second avec 61,17 millions d'appareils vendus soit 18% de PDM.

Pascal Samama