BFM Business

Comment Samsung va aider Apple à relooker l’iPhone

Les designers n'ont pas attendu pour imaginer ce nouvel iPhone à bords incurvés. Sur la toile, des dizaines de versions ont déjà été mises en ligne.

Les designers n'ont pas attendu pour imaginer ce nouvel iPhone à bords incurvés. Sur la toile, des dizaines de versions ont déjà été mises en ligne. - Nickolay Lamm et Matteo Gianni

2017 devrait être un grand millésime pour les iPhone avec trois nouveaux modèles dont l’un devrait être doté d’un écran incurvé signé Samsung. Le Coréen aurait investi près de 7 milliards de dollars dans une nouvelle chaîne de production.

On oublie souvent qu’au-delà de la concurrence acharnée qu’elles se mènent, Samsung et Apple sont des partenaires de longue date. C’est le Coréen qui fournit les écrans des iPhone et des iPad ou les puces d’iPhone.

Ce partenariat va se poursuivre en 2017, non pas avec le prochain processeur A10 –il a été confié à TSMC-, mais avec un écran. Et pas n’importe lequel puisque, selon le quotidien Nikkei, il s’agirait d’un modèle OLED incurvé comme celui du Galaxy S7 Edge.

Samsung sera même le seul fournisseur d’écran OLED pour la version haut de gamme de l’iPhone qui devrait être présenté en 2017. Sa taille sera de 5,8 pouces, soit un peu plus grand que l’iPhone 6s Plus (5,5 pouces).

L'iPhone 8 sera décliné en trois versions

Pour honorer ce contrat, Samsung n’a pas hésité à investir lourdement dans des chaînes de production. Toujours selon le quotidien nippon, le géant coréen a mis en place un plan de 6,8 milliards de dollars dès cette année pour une nouvelle usine.

Cet iPhone incurvé, qui semble avant tout destiné aux marchés asiatiques, ne serait pas la seule nouveauté pour 2017. Selon Nikkei, qui confirme des rumeurs déjà avancées par d’autres analystes, parmi lesquels Ming Chi-Kuo, l’iPhone 8 devrait être déclinée en deux autres formats (4,7 pouces, 5,5 pouces) qui seront fournis par LG et Sharp.

Reste à savoir à quel prix sera vendu cet iPhone à écran incurvé. Apple va-t-il conserver le tarif le plus haut actuellement en cours et faire un peu baisser le 4,7 pouces, ou va-t-il le proposer au-dessus de la barre des 1.000 dollars ? Une décision hautement stratégique qui pourrait relancer les ventes ou... les ralentir.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco