BFM Business

Bouygues Telecom mise gros sur la 4G

Oliver Roussat était l'invité de BFM Business ce mardi 1er octobre

Oliver Roussat était l'invité de BFM Business ce mardi 1er octobre - -

L'opérateur téléphonique lançait, ce mardi 1er octobre, son réseau 4G. Olivier Roussat, président directeur général de Bouygues Telecom, expliquait sur BFM Business l'importance de cette étape.

"La 4G est une rupture technologique". Alors que Bouygues allumait ce mardi 1er octobre son réseau très haut débit, Olivier Roussat, président directeur général de Bouygues Telecom et invité de BFM Business, est particulièrement enthousiaste. "C'est la première fois que nous avons une technologie mobile qui va plus vite que ce qu'on utilise communément dans son foyer, c'est-à-dire le modèle ADSL".

Mais la 4G est un véritable investissement. "Pour la 4G, il a fallu faire des dépenses. Nous avons dépensé 930 millions d'euros. France télécom a dépensé 1 milliard d'euros, SFR 1,2 milliard d'euros et Free 260 millions d'euros. Au 930 millions d'euros pour les fréquences, il faut rajouter 500 à 600 millions d'euros d'équipements. Nous ouvrons un réseau avec 1,5 milliard d'euros d'investissements déjà posés sur la table", précise Oliver Roussat.

Large couverture

Par ailleurs, selon Bouygues Telecom, il est important de se lancer dans la 4G à grande échelle. "Pour que la 4G marche, il faut une large couverture. De plus, les clients ne veulent pas choisir entre un ou deux mobiles, il faut leur en proposer plusieurs. Et enfin, il faut que les tarifs soient accessibles. On souhaite démocratiser l'accès à la 4G en France", explique Oliver Roussat.

Et le PDG de Bouygues Telecom insiste: "la 4G ça marque le début de la reconquête de Bouygues Telecom. Notre objectif n'est pas dans le prix unitaire mais la conquête de clients. Notre pari c'est le volume. Nous souhaitons que les offres 4G ne soient pas réservées à une élite".

D'ailleurs, le groupe an annoncé la création de 200 emplois dans les centre de relations clients.

Diane Lacaze