BFM Business

Bordeaux accueillera en octobre la rivale française de la Google Car

Doté d’un moteur électrique, Link And Go se repère dans la circulation grâce aux capteurs qu’elle embarque et à une cartographie en 3D précise au centimètre.

Doté d’un moteur électrique, Link And Go se repère dans la circulation grâce aux capteurs qu’elle embarque et à une cartographie en 3D précise au centimètre. - Akka Technologies

Akka Technologies va profiter d’un congrès mondial dédié au transport intelligent, qui se déroulera à Bordeaux en octobre, pour faire rouler pour la première fois sur les voies publiques sa voiture autonome et connectée.

"On ne va quand même pas se faire avoir par Google !" C’est ainsi qu’Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine, a annoncé que la première voiture autonome "made in France" circulera sur les routes d’Aquitaine en octobre prochain.

Comme nous l'annoncions en février, cette expérimentation aura lieu à l’occasion de l’ITS World Congress qui se tiendra à Bordeaux du 5 au 9 octobre prochain. L’arrivée en France de ce rassemblement mondial est un événement. La dernière édition française a eu lieu à Paris en 1994 et les deux dernières se sont déroulées à Detroit et à Tokyo. 

Cette voiture, baptisée Link And Go, est le fruit du travail d’Akka Technologies. Cette citadine, qui sera présentée en première mondiale, n’a rien à envier aux prototypes des grandes entreprises américaines de high-tech.

-
- © Akka Technologies

Dotée d’un moteur électrique, elle se repère dans la circulation grâce aux capteurs qu’elle embarque et à une cartographie en 3D précise au centimètre. Et, bien sûr, elle est on ne peut plus connectée (WiFi et 4G) pour se déplacer sans intervention humaine et envoyer des informations sur le trafic urbain.

Pour Alain Rousset, c’est la preuve que l’industrie française n’est pas en retard. "Je crois que Google prévoit de lancer son modèle dans trois ans et Tesla dans six ans" a-t-il lancé, enthousiaste, oubliant que les Google Car seront en test sur les routes californiennes dans quelques semaines. 

Mais au-delà de cette initiative, Bordeaux sera pendant quelques jours au cœur de l’innovation. Link and Go sera la seule à rouler sur les voies publiques, mais d’autres modèles seront dévoilés au public français. 

Après un passage plutôt remarqué au CES de Las Vegas en janvier dernier, Valeo présentera à l’ITS son "Cruise4U". Comme la Link And Go, elle est truffée de capteurs. Elle est également équipée d’un scanner laser pour se frayer un chemin dans la circulation sans risque.

-
- © Continental

Le public pourra également découvrir les projets de Continental qui présentera plusieurs innovations. La "cloud car" est une voiture intelligente connectée au Cloud et alimenté en données par le Big Data. Le groupe présentera également l’Innovation Truck, un camion futuriste. 

Autre véhicule futuriste qui sera exposé à l’ITS : le H2 bike, un vélo électrique à pile à combustible créé par Pragma Industries. Une flotte d’une dizaine de ces cycles sera mise à la disposition du public pendant toute la durée de la manifestation.

Pascal Samama