BFM Business

Avec le départ de Kathy Savitt, l’exode des dirigeants se poursuit chez Yahoo!

Certaines de redresser Yahoo!, Kathy Savitt et Marissa Mayer formaient un parfait binôme en 2013.

Certaines de redresser Yahoo!, Kathy Savitt et Marissa Mayer formaient un parfait binôme en 2013. - Timothy Hiatt - Getty Images North America/AFP

Après Scott Burke et Dawn Airey, c’est au tour de Kathy Savitt de quitter Yahoo!. Cette spécialiste du marketing va développer la stratégie numérique d’un jeune studio de cinéma. L’herbe y serait plus verte.

La mauvaise passe continue pour Marissa Mayer, patronne de Yahoo!. Après seulement trois ans à la tête du marketing du groupe américain, Kathy Savitt plie bagage pour rejoindre STX Entertainment, un jeune studio de cinéma qui lui a confié sa stratégie numérique.

Se qualifiant de « rêveuse, inventive et humaniste », sur son compte Twitter, Kathy Savitt a rejoint Yahoo! en 2012 à la demande de Marissa Mayer. Après seulement trois ans, elle vient d’accepter l’offre de Robert Simonds, qui a fondé STX il y a un an avec la société d'investissement TPG.

Malgré son jeune âge, les ambitions de la société sont grandes, puisqu’elle veut concurrencer les grands studios hollywoodiens. Sa méthode ? Faire des films pour le grand public avec des budgets moyens. Et ça marche ! Sa première production, le thriller "The Gift" avec Jason Bateman et Rebecca Hall, a reçu un assez bon accueil cet été. Elle sera suivie cet automne par un autre thriller, "Secret in their Eyes", avec à l’affiche deux stars : Nicole Kidman et Julia Roberts.

Si l’opération est bonne pour le studio, chez Yahoo! la pilule a du mal à passer. "Kathy Savitt a décidé de quitter le groupe. Nous reconnaissons ses contributions à Yahoo! sur les trois dernières années et lui souhaitons bonne chance", a simplement commenté un porte-parole du groupe sur Twitter. Marissa Mayer n’a, elle, fait aucun commentaire. Dans son dernier tweet, qui remonte au 1er septembre, elle annonçait qu’elle était enceinte.

Quant au remplacement de Kathy Savitt, il n'y a rien d'urgent. Le groupe se contente d’assurer qu'il y avait "des dirigeants solides dans les services à la fois de médias et de marketing de Yahoo! qui continueront de faire avancer l'activité".

Que faire de la participation dans Alibaba?

Cette sobriété révèle un certain malaise chez Yahoo qui assiste depuis plusieurs mois à un "exode de dirigeants", comme le précise le site Re/Code. En août, Scott Burke, vice-président en charge de la publicité et des données, a quitté le groupe. Il a été suivi par Dawn Airey qui dirigeait l'Europe et d'autres unités internationales. Et à chaque fois, la stratégie de retour au succès menée par Marissa Mayer est évoquée.

Les dirigeants ne sont pas seuls à s’impatienter. Les investisseurs, qui pensaient que Marissa Mayer allait redonner un coup de fouet au groupe, commencent aussi à perdre patience. Depuis janvier 2015, l'action Yahoo! a perdu plus d'un tiers de sa valeur. Outre ses résultats financiers décevants, le groupe est plombé en Bourse par les incertitudes sur la scission de sa participation restante dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Yahoo! avait annoncé en début d'année son intention de transférer cette participation à une nouvelle société dont les titres seraient distribués à ses actionnaires comme dividende exceptionnel.

Le traitement fiscal de l'opération risque toutefois d'être moins avantageux que prévu, ce qui pourrait mécontenter les actionnaires, d'autant que la chute du cours d'Alibaba ces derniers mois a déjà réduit la valeur du pactole promis, de 40 milliards de dollars en janvier à un peu plus de 24 milliards actuellement.

Pascal Samama avec AFP