BFM Business

Jeff Bezos boucle le rachat du Washington Post

jeff Bezos, fondateur d'Amazon.

jeff Bezos, fondateur d'Amazon. - -

Le fondateur du géant américain du commerce en ligne Amazon, Jeff Bezos, a bouclé le rachat à 250 millions de dollars du Washington Post, a annoncé le prestigieux quotidien de la capitale américaine mardi.

L'annonce avait créé la surprise en août dernier. Le fondateur du géant américain du commerce en ligne Amazon, Jeff Bezos, a bouclé le rachat à 250 millions de dollars du Washington Post, a annoncé le prestigieux quotidien de la capitale américaine mardi.

"La Washington Post Company annonce aujourd'hui qu'elle a bouclé la vente de ses activités de publication de journaux à Jeffrey P. Bezos", a annoncé la société dans un communiqué.

Le Washington Post, c’est pour toujours le journal du Watergate. A ce titre, c'est l’un des quotidiens qui incarne le mieux le quatrième pouvoir. Jeff Bezos, lui, est l'un des hommes les plus riches du monde, 16ème dans le classement des milliardaires de Bloomberg. Il a déjà utilisé sa fortune pour soutenir des causes politiques : récemment, le mariage pour tous.

47 prix Pulitzer

Dans une récente interview à la chaîne CNN, il avait assuré être "optimiste pour l'avenir" du Washington Post. "Il s'agit d'un investissement personnel, je suis confiant dans le fait que je peux aider (le quotidien) en lui fournissant un tremplin pour lancer toute une série d'expérimentations, et en appliquant une partie de la philosophie que nous avons suivie avec Amazon", avait-il ajouté.

Pour couper court à toute critique, le milliardaire avait déclaré: "la ligne éditoriale ne changera pas", "je ne déménagerai pas à Washington", "j’ai un travail que j'adore".

Créé il y a 136 ans, le journal était contrôlé depuis 80 ans par la famille Graham. Au trimestre dernier, le journal a perdu 49 millions de dollars. Son tirage quotidien est aujourd'hui de 447.700 exemplaires, contre 800.000 il y a deux décennies. Au total, le quotidien a gagné 47 prix Pulitzer, dont six au cours de la seule année 2008.

A la tête du journal, a notamment régné pendant 30 ans, dès 1963, Katherine Graham, qui a succédé à son mari après son suicide. Le père de Katherine Graham, Eugene Meyer, avait acheté le journal en 1933 alors qu'il était vendu aux enchères après avoir fait faillite.

Le Washington Post doit trouver sa place dans l'ère numérique. Mais cela aurait été le cas "avec ou sans moi" a affirmé le fondateur d'Amazon.

M.R. avec AFP