BFM Business

Renault a vu ses ventes mondiales plonger en 2020 mais renforce sa position dans l'électrique

Renault a vendu 2,9 millions de véhicules dans le monde en 2020.

Renault a vendu 2,9 millions de véhicules dans le monde en 2020. - AFP

Le constructeur automobile français a vendu 2,9 millions de véhicules dans le monde en 2019, soit 21,3% de moins qu'en 2020. En revanche, les ventes de véhicules électriques s'envolent.

Renault n'évite pas la crise. Les ventes du constructeur automobile français ont plongé de 21,3% en 2020, où il a souffert, comme tous les acteurs du secteur, des restrictions liées à la pandémie. Le groupe a écoulé 2,9 millions d'unités, sur un marché mondial en repli de 14,2%. Pour la seule Europe, les ventes de voiture ont reculé de 25,8% à 1,4 million d'unités.

La baisse des ventes du groupe est "principalement due à sa forte exposition dans les pays ayant subi un confinement strict et la suspension de leurs activités commerciales au deuxième trimestre, ainsi qu'un ralentissement au quatrième trimestre, notamment en France", rapporte ce mardi matin un communiqué de l'entreprise.

Après six premiers mois difficiles, le deuxième semestre "fait état d’une meilleure résilience", porté par une bonne performance sur les marchés des véhicules électriques et hybrides. Le groupe affichait à la fin du mois de décembre un niveau de commandes supérieur de 14% à celui de 2019 en Europe, tandis que les stocks sont, eux, en baisse d'environ 20%.

"Nous privilégions désormais la profitabilité aux volumes de ventes, avec une marge unitaire nette par véhicule plus élevée, et ce sur chacun de nos marchés", a déclaré le directeur général, Luca de Meo, cité par le communiqué. "Les premiers résultats sont d'ores et déjà visibles au second semestre 2020, particulièrement en Europe où la marque Renault progresse sur les canaux de vente les plus rentables et renforce son leadership dans l'électrique."

115.888 véhicules électriques

Avec près de 116.000 véhicules vendus en 2020 – en hausse de 101,4% sur un an – Renault a continué de dominer le marché électrique en Europe en 2020. La marque au losange a vendu 100.000 exemplaires de la Renault Zoé : déjà en tête des ventes en France, elle s'est imposée l'an dernier comme la voiture électrique la plus vendue en Allemagne. Le groupe a également lancé une version électrifiée de sa mini-citadine Twingo et a présenté pour 2021 l'électrique qui se veut la moins chère du marché, la Dacia Spring, face à la multiplication des voitures électriques proposées par les concurrents.

Le groupe a confirmé par ailleurs avoir atteint ses objectifs de réduction d'émissions de CO2 (CAFE) pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers à fin 2020. Il a notamment été aidé par le lancement de sa gamme hybride E-Tech qui, avec 30.000 ventes en Europe, représente 25% des volumes de commandes sur les véhicules concernés (Clio, Captur et Mégane Estate).

J. Br. avec AFP