BFM Business

Renault s'apprête à ressusciter ses mythiques 4L et R5, à quoi vont-elles ressembler?

A quoi pourraient ressembler des 4L et R5 modernisées et convertis à l'électrique? Alors que Renault s'apprêterait à faire revivre ces deux modèles, petit tour de concepts qui ont déjà exploré cette idée.

C'est une des jolies surprises que devrait nous réserver le plan stratégique que dévoilera ce jeudi 14 janvier le patron de Renault, Luca de Meo. D'après Reuters, la marque au losange devrait présenter à cette occasion des versions XXIe siècle des 4L et R5, converties à l'électrique. On ignore toutefois s'il s'agira de prototypes type concept-cars, plus ou moins avancés, ou des modèles aboutis, quasi-prêts à être commercialisés.

Néo-rétro, la formule gagnante?

Renault puiserait ainsi dans son héritage et sur l'envie d'un public de nostalgiques de retrouver des modèles mythiques. Une formule "néo-rétro" qui a bien fonctionné chez Volkswagen, avec la New Beetle qui fait revivre à partir de 1998 la Coccinelle, chez BMW, avec la relance de la marque anglaise Mini depuis 2001, et surtout chez Fiat, avec le succès incontestable de la nouvelle 500 lancée en 2007.

Si les marques françaises font souvent références à leur passé, cela se traduit moins par cette remise au goût du jour d'anciens modèles à succès. Sur ses derniers modèles, Peugeot fait par exemple figurer leur numéro en bout de capot, hommage à la Peugeot 504 en particulier, mais a choisi de ne pas commercialiser de version de série du concept-car hommage à ce véhicule, la E-Legend.

Les 4L et R5 font en tout cas figure de bonnes candidates pour cet exercice. Produite à partir de 1961 et jusqu'en 1992, la Renault 4 est plus connue sous l'appellation 4L. Elle est considérée comme la deuxième voiture française la plus vendue de l'histoire, avec 8,1 millions d'exemplaires, derrière la Peugeot 206.

Des visiteurs observent la nouvelle 4L, présentée par Renault le 5 octobre 1961 au salon automobile de Paris, au Grand Palais.
Des visiteurs observent la nouvelle 4L, présentée par Renault le 5 octobre 1961 au salon automobile de Paris, au Grand Palais. © AFP

La Renault 5 apparaît de son côté une décennie plus tard, en 1972. La première génération sera produite jusqu'en 1984, à plus de 5,5 millions d'exemplaires, et figure en tête des ventes en France de 1974 à 1983. Sa remplaçante, appelée Supercinq, prendra le relais, avec 3,45 millions d'exemplaires produits jusqu'en 1996 et l'arrivée de la Clio.

Une Renault 5 de 1989.
Une Renault 5 de 1989. © charles cars

Des concepts déjà imaginés

Pour fêter les 50 ans de la 4L, Renault avait organisé un concours en 2011: des designers devaient la réinventer en version moderne. Le gagnant du concours, le Britannique Mark Cunningham, avait alors proposé un modèle au look assez futuriste et pouvant passer d'une motorisation thermique d'entrée de gamme à une motorisation électrique, le concept R4volution.

Ce concept avait remporté un concours de design organisé en 2011 par Renault
Ce concept avait remporté un concours de design organisé en 2011 par Renault © Mark Cunningham

Avec plus de 3200 participants à ce concours, on ne manque pas d'idées de design pour imaginer une 4L du futur, comme avec cette création d'un Américain.

Le concept Renault Eleve, une 4L du futur, par l'Américain Allen Zadeh.
Le concept Renault Eleve, une 4L du futur, par l'Américain Allen Zadeh. © Allen Zadeh

Plus récemment, en 2019, Renault et le club Melun Rétro Passion avaient dévoilé un modèle inédit: une 4L décapotable et électrique. Un hommage à la Renault 4 Plein Air, une 4L décapotable, sans portière, qui avait été lancée en 1969, mais qui restera dans l'ombre d'une certaine Citroën Méhari.

Ce modèle a été conçu pour un festival d'amateurs de la 4L.
Ce modèle a été conçu pour un festival d'amateurs de la 4L. © Renault Classic

La R5 n'a pas non plus échappé à quelques tentatives de designers. En novembre dernier, l'Italien Marco Maltese avait proposé ce dessin d'un R5 modernisée et électrifiée, comme l'indiquait des articles d'Auto Plus et de Caradisiac.

En 2020, un designer italien avait imaginé l'avenir électrifié de la R5
En 2020, un designer italien avait imaginé l'avenir électrifié de la R5 © Marco Maltese

On pouvait aussi trouver un peu d'éléments rappelant la R5 dans le concept "Urban EV" dévoilé par Honda en 2019 et depuis lancé sous le nom "Honda e".

Des petits airs de R5 futuriste sur le concept Urban EV de Honda
Des petits airs de R5 futuriste sur le concept Urban EV de Honda © Honda
https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto