BFM Business

Google fait rêver les étudiants mais pas Coca-Cola

Google est l'entreprise la plus attractive pour les étudiants en commerce.

Google est l'entreprise la plus attractive pour les étudiants en commerce. - -

130.000 étudiants européens ont été interrogé sur l'entreprise qu'ils aimeraient rejoindre. Google arrive en tête parmi les élèves des écoles de commerce. Le français L'Oréal se classe deuxième.

Google plaît et séduit. Elle est l'entreprise la plus attractive pour les étudiants européens en école de commerce selon une étude (1) menée par Universum auprès de 130.000 d'entre eux. Le français L'Oréal se classe deuxième de ce classement. Du côté des étudiants en école d'ingénieur, c'est Siemens qui occupe la première place du podium.

Chute de Coca-Cola chez les étudiants en commerce

Les étudiants en commerce étaient amenés à se prononcer sur les entreprises qui selon eux étaient capables de leur offrir un bon développement professionnel, un environnement de travail créatif et dynamique. C'est donc Google qui a été désigné entreprise la plus attractive, tout comme elle l'avait été en 2013.

L'Oréal a gagné une place par rapport à l'année précédente et se classe second. Il s'agit de la seule entreprise française à se situer dans les dix premiers du classement. Coca-Cola chute et passe de la quatrième place à la douzième en une année, indique Le Figaro.

L'Allemagne en vue chez les ingénieurs

Du côté des étudiants en école d'ingénieur, les critères étaient les mêmes, même s'il fallait y ajouter le "côté stimulant" du travail proposé par l'entreprise. Siemens, IBM et BMW Group se partagent le podium. Il faut noter la place peu glorieuse d'Apple, situé au 31ème rang. L'européen EADS est situé à la dixième place mais il n'y a aucune entreprise française parmi les dix premiers.

On remarquera par ailleurs la prédominance des entreprises américaines dans les deux classements (cinq sur dix chez les étudiants en école de commerce et quatre sur dix chez les ingénieurs). Les entreprises allemandes sont quant à elles très représentées chez les ingénieurs (quatre entreprises sur les dix premières).

(1) Etude menée auprès de 130.000 personnes dans douze pays européens: Allemagne, France, Royaume-Uni, Russie, Italie, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Suède, Norvège, Pologne, Belgique.

M. K.