BFM Business

Royaume-Uni: la production de pétrole en Mer du Nord va encore décliner en 2013

La production de pétrole en mer du Nord décline, mais pourrait connaître un rebond dans un futur proche.

La production de pétrole en mer du Nord décline, mais pourrait connaître un rebond dans un futur proche. - -

La production d'hydrocarbures dans les eaux britanniques de la Mer du Nord devrait baisser de 9% cette année, selon les chiffres de la fédération du secteur publiés mardi 21 août. En 2012, elle avait déjà atteint un plus bas depuis 1977.

Mauvaise nouvelle pour l'économie du Royaume-Uni. Selon les prévisions de la fédération Oil & Gas UK, publiées ce mercredi 21 août, la production d'hydrocarbures dans les eaux britanniques de la mer du Nord devrait finalement se situer entre 1,2 et 1,4 million de barils équivalent pétrole par jour (bep/j). Une précédente estimation faisait état de 1,45 à 1,5 million de bep/j.

Au minimum, la production baissera ainsi de 9% par rapport à 2012. Pénalisée par le vieillissement inéluctable des champs en mer du Nord, la production britannique d'hydrocarbures avait alors déjà reculé de 14,5% par rapport à 2011, à 1,54 million bep/j.

Un rebond espéré dans un avenir proche

La fédération du secteur espère pourtant un rebond de la production dans les prochaines années, notamment grâce à des investissements record en 2013.

"En se penchant sur le moyen-terme, la production devrait être similaire (à 2013) en 2014 avant de s'améliorer de nouveau, pour potentiellement atteindre 2 millions bep/j en 2017", détaille le rapport.

"De nouvelles et très nécessaires exemptions fiscales ont dopé les investissements dans la production de pétrole et de gaz de plus de 6 milliards de livres (7 milliards d'euros) en 2012 et 2013; l'investissement total devrait atteindre un record historique de 13,5 milliards de livres (15,8 milliards d'euros) cette année", a expliqué Malcolm Webb, directeur général de Oil & Gas UK, dans l'avant-propos du rapport.

De nouvelles exemptions fiscales pour une partie des revenus provenant des champs pétroliers les plus anciens en mer du Nord, dont les coûts d'exploitation sont plus élevés, ont en effet été adoptées en septembre 2012.

BFMbusiness.com