BFM Business

La Chine va devenir le premier importateur de pétrole

L'essor du marché de l'automobile en Chine tire la consommation de pétrole vers le haut.

L'essor du marché de l'automobile en Chine tire la consommation de pétrole vers le haut. - -

La demande chinoise de pétrole va dépasser celle des Etats-Unis dès octobre. Mais grâce au pétrole et au gaz de schiste, ces derniers seront moins dépendants des importations.

La demande chinoise de pétrole n’en finit pas d’exploser. Le pays devrait devenir le premier importateur mondial de brut d’ici octobre 2013, selon les estimations de l’Agence américaine d’information sur l’Energie. La Chine dépasserait ainsi les Etats-Unis.

L’Agence, qui dépend du ministère américain de l’Energie, explique qu’il faut s’attendre à "une hausse continue de la demande chinoise, une hausse de la production aux Etats-Unis et un niveau stationnaire de la demande en pétrole sur le marché américain".

6,45 millions de barils par jour

La demande chinoise atteindrait 6,45 millions de barils par jour en octobre, contre 6,23 millions pour la demande américaine. Pékin a notamment signé un accord sur 25 ans avec la Russie en juin dernier pour doubler les exportations russes de pétrole vers le pays.

La Chine est le premier marché automobile mondial, avec 19 millions de véhicules vendus l’année passée, et le premier consommateur d’énergie. En 2012, le pays représentait 12% de la demande mondiale de pétrole. Pékin souhaite diversifier ses sources d’approvisionnement, notamment en Asie et en Afrique.

En revanche, les Etats-Unis, qui profitent de l’essor des gaz et pétrole de schiste, devraient être moins dépendants des importations.

A.D. avec AFP