BFM Business

Les prix des carburants n’en finissent plus de baisser

Les prix à la pompe ont chuté dans le sillage des cours du pétrole.

Les prix à la pompe ont chuté dans le sillage des cours du pétrole. - Kerant Lane - Flickr - CC

Les prix à la pompe ont fortement chuté en France ces dernières semaines, et le gazole se vend désormais à moins d’un euro le litre dans certaines stations.

La chute des prix du pétrole ne fait pas que des malheureux. Les prix des carburants vendus en France ont en effet battu des records à la baisse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi 22 décembre.

Carburant privilégié des Français avec plus de 80% des ventes, le gazole s'est affiché à 1,1135 euro le litre en moyenne, en baisse de 3,62 centimes par rapport à la semaine précédente, indiquent les chiffres hebdomadaires du ministère de l'Ecologie et de l'Energie.

Les prix de l'essence sans plomb ont également poursuivi leur repli. Deuxième carburant le plus vendu dans l'Hexagone, l'essence sans plomb 95 a reculé de 3,82 centimes d'une semaine sur l'autre pour revenir à 1,3006 euro par litre. Le litre de SP 98, lui, s'est affiché à 1,3666 euros, soit 3,93 centimes de moins que la semaine précédente.

Une baisse de courte durée?

Cette forte baisse des prix des carburants s'inscrit dans le sillage de la chute des prix du pétrole, qui ont été divisé par deux depuis la mi-juin, le Brent tombant à plusieurs reprises sous la barre des 60 dollars le baril.

A l'approche des vacances de Noël, certaines stations-service ont profité de cette baisse pour proposer des opérations de vente à prix coûtant. Vendredi, dans deux stations, le gazole était ainsi vendu à moins d'un euro, selon les relevés du site de comparaison des prix Carbeo.com, une première depuis cinq ans. "Cette baisse des prix des carburants est historique. Nous n'avons pas constaté, depuis la création de Carbeo.com en novembre 2005, une baisse aussi significative et aussi rapide des prix à la pompe", selon ce site.

Cependant, cette baisse pourrait n'être que de courte durée. A partir du 1er janvier, deux taxes sur les carburants vont pousser les prix à la hausse. La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole augmentera ainsi de 2 centimes. Il faudra y ajouter la contribution climat énergie, souvent appelée "taxe carbone", qui engendrera une augmentation supplémentaire de 2 centimes le litre pour le gazole et d'environ 1,8 centimes pour l'essence sans plomb (hors TVA).

Y.D. avec AFP