BFM Business

Le pétrolier Shell s'offre le spécialiste néerlandais des bornes électriques

Le pétrolier néerlandais Shell se renforce dans la mobilité durable.
 (image d'illustration)

Le pétrolier néerlandais Shell se renforce dans la mobilité durable. (image d'illustration) - Adrian Denis - AFP

Comme plusieurs autres majors pétrolières européennes, Royal Dutch Shell multiplie les investissements dans le secteur de la mobilité durable. L'entreprise vient d'acquérir l'un des leaders européens des bornes de rechargement pour véhicules électriques.

Le groupe pétrolier et gazier Royal Dutch Shell a annoncé l'acquisition de la société néerlandaise NewMotion, l'un des principaux fournisseurs en Europe de services de rechargement pour les véhicules électriques. 

NewMotion déploie plus de 30.000 bornes à usage privé à la fois pour les particuliers et les entreprises aux Pays-Bas, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, selon un communiqué du géant anglo-néerlandais de l'énergie. La société, active depuis 2009, permet également l'accès à un réseau de 50.000 bornes à usage public à travers 25 pays européens, servant plus de 100.000 clients.

"Nous sommes très heureux d'avoir un investisseur aussi puissant qui partage pleinement notre vision et nous permet de poursuivre notre expansion dans toute l'Europe à un moment où la transition vers les véhicules électriques s'accélère", souligne dans un communiqué Sytse Zuidema, PDG de NewMotion.

Cette acquisition, dont les conditions financières ne sont pas dévoilées, illustre les nouveaux enjeux pour le secteur pétrolier qui évoluent progressivement vers les énergies propres, au moment où de nombreux pays affichent leurs ambitions écologiques.

Les constructeurs automobiles eux-mêmes multiplient les initiatives dans le développement de la voiture électrique, même si le marché reste encore peu développé face à l'essence et au diesel, toujours dominants.

"L'annonce du jour est un premier pas" pour permettre un meilleur accès des clients aux nouvelles énergies dans les décennies à venir "alors que les nouvelles technologies évoluent pour coexister aux côtés des carburants traditionnels", souligne Matthew Tipper, un responsable de Shell.

Le groupe précise que cette nouvelle offre s'ajoute à celle qu'il propose déjà dans certaines de ses stations-service.

A.M. avec AFP