BFM Business

Comment les autoroutes veulent séduire ceux qui roulent en électrique

L'association des sociétés françaises d'autoroutes annonce le déploiement de 200 bornes de recharge rapide sur le réseau français. (image d'illustration).

L'association des sociétés françaises d'autoroutes annonce le déploiement de 200 bornes de recharge rapide sur le réseau français. (image d'illustration). - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Les grands axes autoroutiers français vont être équipés de bornes de recharge rapide autorisant ainsi les automobilistes convertis à l'électrique à parcourir de plus grandes distances.

Effectuer un trajet Paris-Lille, Paris-Lyon, Bordeaux-Narbonne ou Lyon-Marseille en véhicule électrique est actuellement un pari risqué. La faute à l'autonomie encore trop limitée des voitures propres et surtout à l'absence de bornes de recharge sur ces grands axes. Pour encourager ces déplacements, l'Association des sociétés d'autoroutes françaises (Asfa) est en train de déployer 200 bornes de recharge rapide sur les principaux axes français. Elles seront accessibles aux automobilistes courant 2017.

"Les 200 bornes de recharge rapide installées ou en cours d'installation permettront de bénéficier d'un point de recharge électrique tous les 80 kilomètres sur le réseau autoroutier ou à ses abords immédiats" fait savoir l'Asfa dans un communiqué. 

Les bornes "permettent le rechargement de tous les types de véhicules électriques". Elles ont été "déployées par des opérateurs spécialisés comme Sodetrel, dans le cadre du programme européen Corri-Door, Tesla, Nissan et les groupes pétroliers. Alimentées en énergie 100% renouvelable, elles permettent de récupérer plus de 80% d'autonomie en moins de 30 minutes".

Un réseau financé par plusieurs partenaires 

L'Asfa ne précise pas le montant de l'investissement, mais indique à l'AFP que "la mise en place de ce réseau est co-financée par l'Union européenne et réunit EDF, Sodetrel, ParisTech, Renault, Nissan, BMW et Volkswagen. Le réseau des superchargeurs Tesla est un réseau propriétaire. Les sociétés d'autoroutes sont partenaires du projet qui permet le déploiement de ce réseau de bornes".

Le communiqué précise que "les conducteurs pourront recharger leur véhicule grâce à des abonnements souscrits auprès des opérateurs, ou par un achat unitaire dans les boutiques des aires équipées ou via leurs smartphones". Selon l'Asfa, "la mise en place de ce véritable maillage électrique fait du réseau autoroutier français l'un des réseaux les plus avancés au monde en la matière".

14.800 bornes pour 80.000 véhicules électriques 

Selon des données de l'Avere-France (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique), l'Hexagone comptait fin septembre 14.799 bornes de recharge en accès public (qui mettent entre 30 minutes et plusieurs heures pour recharger le véhicule). 

Depuis le début de l'année 2016, 17.812 véhicules électriques ont été immatriculés en France, et la part de marché de l'électrique a dépassé le seuil du 1% des ventes d'automobiles neuves. Au total, quelque 80.000 véhicules électriques sont aujourd'hui en circulation sur le territoire, toujours selon cet organisme. 

A.M. avec AFP