BFM Business

L'Etat finance l'installation de 12.000 bornes de recharge électrique

Le programme de financement vise notamment les bornes partagées sur les parkings des entreprises accessibles aux salariés et aux flottes d'entreprise.

Le programme de financement vise notamment les bornes partagées sur les parkings des entreprises accessibles aux salariés et aux flottes d'entreprise. - Renault-Nissan

La moitié sera installée dans les parkings d'entreprises, de magasins ou de services publics et les 6.000 autres dans les immeubles résidentiels, y compris des HLM.

Le gouvernement veut accélérer l'équipement en borne de recharge pour véhicule électrique dans la sphère privée (immeubles collectifs, bureaux...). Plus de 12.000 bornes de recharge pour véhicules électriques vont pouvoir ainsi être financées dans le cadre d'un programme spécial validé par le ministère de l'Écologie. Ce programme s'appuiera sur les certificats d'économie d'énergie (CEE), qui sont ouverts depuis la loi sur la transition énergétique, à des actions en faveur de la mobilité propre.

Plus de 6.000 bornes seront installées dans les parkings d'entreprises, de magasins ou de services publics et 6.000 autres dans les immeubles collectifs, qu'ils soient détenus par des particuliers ou des bailleurs sociaux. Cette densification du réseau de borne de recharge dans la sphère privée est de nature à débloquer l'un des freins à l'achat d'un véhicule électrique, pour les millions d'habitants dotés d'un parking en copropriété ou de salariés qui laissent la journée leur véhicule sur le parking de leur entreprise. Cette action complète les différentes initiatives visant parallèlement à développer les bornes de recharge accessibles à tous en surface sur la voirie, tel le réseau Telib à Paris.

EDF s'est associé à ce programme et le soutiendra à hauteur de 9,75 millions d'euros, pour aider les entreprises et les particuliers à financer les bornes. En échange, il se verra attribuer des CEE d'une valeur très supérieure à la valeur d'échange actuelle de ces certificats, indique-t-on encore au ministère.

7 millions de points de recharge visés d'ici 2030

Ce programme est porté par l'Avere-France, association pour le développement de la mobilité électrique, qui militait depuis longtemps pour que l'installation de bornes par les entreprises soit éligible au dispositif des CEE.

Ce dispositif oblige les fournisseurs d'énergie (EDF, Engie, Total, Direct Energie, Eni, etc.) à mettre en place et financer des actions (rénovation thermique des bâtiments, changement de chaudières, etc.), sous peine de sanctions. Ces fournisseurs peuvent aussi acheter des CEE produits par d'autres acteurs pour atteindre leurs objectifs.

Outre ce nouveau programme, l'installation des bornes de recharges bénéficie d'autres soutiens publics, comme le crédit d'impôt pour les particuliers, le programme d'investissements d'avenir pour les collectivités et l'exonération pour les installateurs de la redevance sur le domaine public pour des projets reconnus de dimension nationale. Bolloré, EDF et la Compagnie nationale du Rhône bénéficient déjà de ce dernier dispositif. La loi sur la transition énergétique vise l'installation de 7 millions de points de recharge d'ici 2030. 

F.Bergé