BFM Business

La longue liste de ce que vous pourriez gagner en achetant une voiture "écologique"

Constructeurs automobiles, banques, compagnies d'assurances ou fournisseurs d'énergie offrent tous aux automobilistes écolos. (image d'illustration)

Constructeurs automobiles, banques, compagnies d'assurances ou fournisseurs d'énergie offrent tous aux automobilistes écolos. (image d'illustration) - Daimler

Constructeurs automobiles, assureurs, banques ou fournisseurs d'énergie pratiquent de généreuses ristournes ou offrent des prestations supplémentaires aux automobilistes pour les inciter à acquérir des véhicules plus respectueux de l'environnement.

De plus en plus de voitures "propres" sont immatriculées en France. Selon des données de l'Avere-France, sur les onze premiers mois de l'année, 22.184 voitures électriques et 8.990 véhicules hybrides rechargeables. Les conducteurs qui optent pour ce type de voitures peuvent, dans certains cas, bénéficier de subventions publiques. Outre ces dispositifs, des entreprises proposent désormais des avantages pour accompagner la transition écologique des automobilistes. 

  • Un crédit auto à taux réduit 

Depuis le 4 décembre, la banque BNP Paribas propose un crédit auto spécifique à destination des conducteurs sensibles à l'environnement. Il s'agit d'un prêt classique dont le taux annuel effectif global (TAEG) est bloqué à 1%. Les clients intéressés, acquéreurs d'un véhicule neuf éligible au bonus écologique, "peuvent emprunter de 760 à 75.000 euros sur une période allant de 4 à 108 mois", précise la banque. 

Ainsi, un particulier empruntant la somme de 20.000 euros sur 60 mois aura remboursé, à la fin du son prêt, 20.507 euros. Ce qui correspond à des mensualités de 341,79 euros. À titre de comparaison, le TAEG du crédit auto classique proposé par BNP Paribas est actuellement de 2,99%. Cela signifie qu'un automobiliste, roulant dans un véhicule diesel ou essence, empruntant 20.000 euros sur 60 mois dans cette même banque remboursera, au total, 21.553 euros. Soit des mensualités de 359 euros.

  • De l'électricité "verte" pour les conducteurs "verts" 

Depuis 2016, Engie (ex-GDF Suez) commercialise un abonnement exclusivement réservé aux automobilistes détenteurs d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Dans le cadre de ce contrat, baptisé "Elec'Car", le fournisseur d'électricité s'engage à fournir à ses clients de l'électricité "verte", certifiée via le mécanisme des garanties d'origine, mais surtout à facturer moins cher les kilowattheures consommés. Concrètement, en heures creuses les abonnés bénéficient d'une réduction de 50% sur le prix hors taxes du kilowattheure. L'idée étant de permettre aux automobilistes de recharger, à moindres frais, leurs véhicules pendant la nuit.

  • Le "plein" gratuit chez Tesla

L'usage des superchargeurs Tesla, le réseau de bornes de rechargement rapide dédié aux clients de la marque, est gratuit et illimité pour les clients ayant acquis leur berline avant le 1er janvier 2017.

Depuis cette date, les propriétaires de Model S, Model X et bientôt de Model 3 bénéficient d'un crédit annuel gratuit de 400 kilowattheures d'électricité, soit de quoi parcourir 1600 kilomètres environ. Une fois ce crédit épuisé, ils conservent la possibilité d'utiliser les prises du constructeur américain mais leur consommation d'énergie est facturée environ 0,20 euro par kilowattheure consommé. Un conducteur rechargeant intégralement sa batterie de 100 kWh doit donc s'acquitter d'une facture de 20 euros d'électricité. 

  • Des contrats d'assurance bradés 

Dans le secteur des assurances, la Maif a également décidé de choyer les conducteurs les plus respectueux de l'environnement. Via sa filiale Altima Assurances, l'entreprise propose un contrat spécifique à tous ceux qui roulent en voiture électrique. Commercialisée 30% moins cher qu'un contrat traditionnel, cette formule tout risques et sans aucune franchise inclut une garantie corporelle et de nombreux services spécifiques comme l'accès à une prestation de diagnostic et de remise en état du véhicule en fin de contrat de location ou encore la location ponctuelle, à tarifs préférentiels, d'un véhicule thermique.

  • Nissan offre un trajet en auto-train et la location d'un véhicule thermique chez Hertz 

Conformément à un partenariat passé entre Nissan et la SNCF, les propriétaires (ou locataires) d'une Nissan Leaf neuve bénéficient d'un trajet gratuit en auto-train et de 30% de réduction sur les trajets suivant. Une prestation qui concerne uniquement le convoyage du véhicule. Les billets du train du conducteur et de ses passagers n'étant pas pris en charge. Attention toutefois, cette offre n'est valable que jusqu'à la fin de l'année. La SNCF ayant décidé de supprimer au 1er janvier 2018 toutes les lignes d'auto-train, à l'exception de celles desservant l'axe méditerranéen,

Dans le cadre de ce "pack mobilité", le constructeur japonais offre également à ses clients une carte permettant de louer gratuitement pendant quatre semaines un véhicule thermique chez Hertz. 

  • De généreuses primes accordées par les constructeurs

Depuis cet été, de nombreux constructeurs accordent de généreux rabais aux automobilistes souhaitant troquer leur vieux véhicule diesel contre un modèle plus récent, équipé d'une motorisation hybride rechargeable ou 100% électrique. Attention toutefois aux conditions imposées par chaque marque pour en bénéficier (âge du véhicule, norme de dépollution, kilométrage, etc.) et à la date de validité de ces offres. 

Chez Volkswagen, jusqu'au 31 décembre 2017, une "Éco-Prime" de 5785 euros peut être déduite de la facture d'une Golf GTE (équipée d'un moteur thermique et d'un moteur électrique). Un rabais de 8285 euros est accordé lors de l'achat d'une Passat GTE ou Passat GTE SW. Chez le cousin Audi, un automobiliste intéressé par une A3 Sportback e-Tron peut bénéficier de 5000 euros de remise. 

Du côté de BMW c'est une "prime d'éco-mobilité" qui a vu le jour. Contre la mise au rebut "d'un véhicule essence ou diesel répondant aux normes Euro 4 ou antérieures", le constructeur offre 2000 euros de remise sur une sélection de modèles. Sont concernés les modèles électriques et hybrides rechargeables de la marque (BMW i3, i8, Série 2 Active Tourer, Série 3, Série 5, Série 5, Série 7 et X5).

Une politique similaire est pratiquée chez Mercedes. Jusqu'à la fin de l'année, la marque à l'étoile offre 2000 de bonus sur ses véhicules hybrides rechargeables (Classe C, GLC, GLC Coupé, GLE, GLE, Classe E). 

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV