BFM Business

La France souhaite fixer à 30 euros le prix de la tonne de carbone

Ségolène Royal souhaite fixer en France le prix du carbone à 30 euros la tonne. (image d'illustration)

Ségolène Royal souhaite fixer en France le prix du carbone à 30 euros la tonne. (image d'illustration) - Patrick Stollarz - AFP

"Pour contraindre les entreprises françaises à davantage faire baisser le volume de leurs émissions polluantes, Ségolène Royal vient de dévoiler le prix qui sera désormais pratiqué sur le marché français du carbone. "

La ministre de l'Écologie a tranché. Devant les ambassadeurs des pays de l'Union européenne réunis à Paris, Ségolène Royal a annoncé, ce mardi 17 mai, que la France allait, de son côté, fixer le prix plancher du carbone à "environ 30 euros la tonne" rapporte Reuters.

Cette mesure, qui sera inscrite dans la prochaine loi de finances, vient ainsi contrer le marché européen du carbone, jugé inefficace par de nombreux acteurs, en raison du tarif trop peu élevé (moins de 15 euros la tonne) qui est actuellement appliqué aux différents acteurs économiques. 

Absent des négociations lors de la COP21, pour ne pas froisser les pays les plus pollueurs, le débat portant sur le coût du carbone a été relancé à New York le mois dernier par François Hollande et Angela Merkel lors de la signature officielle de l'accord. 

Le chef de l'État et la chancelière allemande estiment et espèrent que c'est en frappant au portefeuille des entreprises les plus polluantes que l'on pourra modifier leurs comportements.

A.M.