BFM Business

Depuis 2009, le prix du gazole n'a jamais été aussi bas

Suivant de près la dégringolade des cours du pétrole, le prix du gazole a continué de chuter et a atteint son plus bas niveau depuis six ans et demi.

À ce rythme, le rapprochement de la fiscalité entre l'essence et le diesel, prévu en 2016, pourrait presque passer inaperçu. Le gazole vendu dans les stations-service françaises a en effet poursuivi sa dégringolade la semaine dernière, dans le sillage de celle des cours du pétrole brut. 

Le carburant le plus vendu en France (avec environ 80% des volumes écoulés) valait en moyenne 1,0018 euro le litre, soit 4,59 centimes de moins par rapport à la semaine précédente, d'après les relevés hebdomadaires du ministère de l'Énergie. C'est son niveau le plus bas depuis le 17 juillet 2009, quand il s'affichait à 0,9850 euro le litre.

Le prix de l'essence également en baisse

L'essence sans plomb a suivi la même tendance baissière, selon le ministère de l'Énergie. Le SP95, deuxième carburant le plus vendu dans le pays, valait 1,2586 euro le litre, soit 1,01 centime de moins d'une semaine sur l'autre. Il s'agit d'un niveau plancher depuis la fin décembre 2009. Le SP98 valait lui 1,3202 euro le litre en moyenne, contre 1,3299 euro la semaine précédente.

Ces baisses illustrent le fort repli des cours du pétrole brut, qui évoluent à leurs niveaux les plus bas depuis près de sept ans, pénalisés par une offre surabondante face à une demande réduite.

Déjà à un bas niveau pendant toute l'année, le marché est gagné depuis début décembre par une nouvelle dose de pessimisme à la suite du refus de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de baisser sa production, ce qui aurait permis de réduire les excédents.

Y.D. avec AFP