BFM Business

Comment Las Vegas est devenue une ville propre

La ville de Las Vegas est désormais la plus grande municipalité américaine alimentée à 100% en énergies propres (image d'illustration)

La ville de Las Vegas est désormais la plus grande municipalité américaine alimentée à 100% en énergies propres (image d'illustration) - Daxis - Flickr - CC

La ville de l'État du Nevada vient de convertir aux énergies renouvelables l'ensemble de ses bâtiments municipaux ainsi que son réseau d'éclairage public.

La ville du vice est désormais écolo-friendly. Engagée depuis une dizaine d'années dans un ambitieux programme de développement des énergies renouvelables, la ville de Las Vegas (Nevada) se fournit uniquement en électricité propre depuis le 12 décembre dernier. NVEnergy, l'énergéticien local, a inauguré à cette date la centrale solaire Boulder 1.

Situé dans le désert du Nevada, cet équipement développé par SunPower, la filiale chancelante de Total dédiée au photovoltaïque, dispose d'une capacité de production de 100 mégawatts (MW). L'électricité générée par cette installation, combinée à celle produite par une centrale hydraulique sert à alimenter 140 bâtiments municipaux ainsi que l'éclairage public de la ville.

Selon le journal local Las Vegas Review, ce mix énergétique 100% vert, conjugué aux économies d'énergie déjà réalisées par les équipements concernés (-30% depuis 2008) va permettre à la cité d'économiser 5 millions de dollars (4,8 millions d'euros) par an.

Hôtels et casinos devraient suivre le mouvement 

Les plus gros consommateurs d'électricité de la ville restent toutefois les hôtels, casinos et autres lieux de divertissement. Si certains établissements se sont engagés à réduire leurs consommations énergétiques et à s'équiper de panneaux photovoltaïques afin de produire une partie de leur électricité, tous n'ont pas encore adopté la fibre écolo. Une situation qui pourrait évoluer rapidement. Carolyne Goodman, la maire de la ville, souhaite faire de Las Vegas la première grande ville "100% verte" des États-Unis.

Actuellement, seule la cité de Burlington, située dans l'État du Vermont peut prétendre à ce titre. Au terme de trente ans d'efforts et après avoir investi 11,3 millions de dollars, cette ville parvient à tirer toute son énergie de sources propres. Mieux, son mix énergétique combinant biomasse, éolien, hydroélectricité et solaire particulièrement productif permet à cette cité de revendre aux États voisins le surplus d'énergie non utilisée. 

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV