BFM Business

La première ville solaire des États-Unis va sortir de terre

Cette ville écologique sera capable d'accueillir, à terme, 50.000 personnes.

Cette ville écologique sera capable d'accueillir, à terme, 50.000 personnes. - Babcock Ranch

"Au cœur de la Floride, la construction d'une cité un peu particulière s'accélère. Imaginée par l’ex-joueur de football américain Syd Kitson, Babcock Ranch sera la première "cité verte" du pays."

C'est un projet fou qui est en train de se réaliser. Plutôt que de bâtir un énième quartier résidentiel ou un lotissement éloigné du centre-ville, l'ex-joueur de NFL Syd Kitson a décidé de se lancer dans la construction d'une ville entière. 

L’ancien sportif, devenu promoteur immobilier à la fin de sa carrière, a acquis en 2007 -contre 700 millions de dollars- près de 370 kilomètres carrés de terres dans l’ouest de l’état de Floride, avant d’en rétrocéder la majeure partie au gouvernement local, désireux d’y créer une réserve naturelle.

C'est donc sur les 75 kilomètres carrés restants que Syd Kitson a décidé de bâtir Babcock Ranch, une ville nouvelle et écologique capable d'accueillir, à terme, 50.000 personnes. 

Allier "croissance et protection de l'environnement"

Aucune construction n’est encore achevée, mais les ouvriers présents sur le le gigantesque site de cette opération s'activent. Selon le promoteur, les premiers résidents devraient être en mesure d’emménager dans l’un des 1.100 premiers logements début 2017. 

Outre les appartements et les maisons, commercialisés à des prix compris entre 200.000 et 800.000 dollars, un établissement scolaire public ainsi qu’un quartier commerçant mêlant boutiques et restaurants sera bâti. Des chemins de randonnée et des lacs seront également aménagés afin que les habitants de Babcock Ranch puissent se détendre à proximité de leurs habitations.

Il est également prévu que les résidents puissent commander avec leurs smartphones un véhicule sans chauffeur afin de se déplacer dans la ville. 

Une centrale solaire de 75 mégawatts 

Auprès de l'AFP, Syd Kitson précise que sa "mission" est de "prouver que croissance raisonnable et protection de l’environnement peuvent aller de pair", même si l'empreinte écologique de chaque construction n'est pas précisée sur le site présentant ce projet.

D'après la brochure commerciale, Babcock Ranch sera la première ville des États-Unis "a être exclusivement alimentée" en électricité issue d'une source d'énergie renouvelable. À cet effet, un terrain de 179 hectares a été mis à disposition de Florida Power and Light, la compagnie locale d'électricité pour construire et exploiter une centrale solaire de 75 mégawatts de capacité. 

En pratique, la réalité sera différente. En effet, l'électricité produite, capable de couvrir les besoins de 21.000 foyers, ne sera pas directement consommée par les habitants de Babcock Ranch, mais profitera à toute la Floride, puisque celle-ci sera injectée dans le réseau de l'énergéticien local comme l'impose la réglementation. 

Antonin Moriscot