BFM Business

Comment Elon Musk a rendu cette île hawaïenne autonome en énergie

Près de 55.000 panneaux photovoltaïques ont été posés sur l'île de Kauai

Près de 55.000 panneaux photovoltaïques ont été posés sur l'île de Kauai - Capture YouTube - Tesla

L'emblématique patron de Tesla vient une nouvelle fois de combiner les produits qui ont fait sa réputation pour aider un territoire à acquérir son indépendance énergétique.

Elon Musk récidive. Moins de quatre mois après avoir converti l'île de Ta'u, située dans l'archipel des Samoa Américaines, aux énergies renouvelables, le charismatique patron américain vient d'aider un autre petit territoire américain à se rapprocher de l'indépendance énergétique.

Cette fois-ci, le fondateur de Tesla et de SpaceX, par ailleurs président de SolarCity, s'est intéressé à l'île de Kauai. Peuplé d'environ 66.000 personnes, ce territoire de 1.446 kilomètres carrés situé au nord de l'archipel d'Hawaï (États-Unis) est fortement dépendant des énergies fossiles, plus particulièrement du fioul. 

Afin de réduire cette dépendance et de convertir l'île aux énergies propres, Elon Musk a proposé aux autorités locales une solution associant un grand nombre de panneaux photovoltaïques à d'imposantes batteries de stockage. Des technologies développées et commercialisées par Tesla et SolarCity, deux des entreprises qu'il dirige. 

En lien avec Kauai Island Utility Cooperative, l'énergéticien local, les équipes de l'entrepreneur californien ont installé 54.978 panneaux photovoltaïques sur l'île. Ces équipements, d'une capacité de 13 mégawatts (MW), développés par SolarCity, ont été reliés à 272 "powerpacks" Tesla. D'imposantes batteries d'une capacité de 54 MW permettant de stocker tout au long de la journée l'énergie générée par les panneaux solaires afin de la restituer à la nuit tombée ou lors d'éventuels pics de consommation.

Selon Tesla, cette installation va permettre à l'île de Kauai d'économiser l'équivalent de 6 millions de litres de fioul par an, réduisant ainsi sa facture énergétique. Cependant, dans un premier temps, l'entreprise ne vendra à l'énergéticien local que l'électricité stockée par les batteries. Les habitants de l'île ne pourront pas directement bénéficier au cours de la journée de l'énergie produite par le soleil, ils recevront dans leurs foyers celle générée par la centrale thermique.

Quoi qu'il en soit, avec cette installation, l'île de Kauai devient le territoire leader de la transition énergétique de l'État d'Hawaï. Ce dernier s'est fixé comme objectif de consommer 70% d'énergies renouvelables à l'horizon 2030 et de subvenir intégralement à ses besoins énergétiques en 2040.

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV