BFM Business

Carburant: prix en baisse, marges en hausse

Selon le président de l'Union française des industries pétrolières, la hausse des marges des distributeurs sur le carburant est le résultat des turbulences sur le marché pétrolier en février et mars.

Selon le président de l'Union française des industries pétrolières, la hausse des marges des distributeurs sur le carburant est le résultat des turbulences sur le marché pétrolier en février et mars. - -

Une association de consommateurs dénonce ce jeudi une hausse des marges des distributeurs de carburant à 15 centimes d'euros par litre, du jamais-vu.

Les distributeurs de carburants ont enregistré des marges record, de 15 centimes d'euros par litre en mars dernier. Des niveaux historiquement élevés, relevés par l'association Consommation, Logement et cadre de vie ce jeudi 9 mai.

Pour l'association de consommateurs, les distributeurs profitent de la baisse des prix pour augmenter leurs profits. En avril, le prix du pétrole avait en effet baissé d'environ 2% par rapport à l'année dernière. Et lundi 6 mai, le gazole est même tombé à son plus bas niveau depuis août 2011, à 1,3163 euro le litre.

Un recul général, qui concerne aussi les cours du brut, principalement lié à une faible demande mondiale d'or noir attendue en 2013.

Une hausse sur une période très brève

Mais les consommateurs ne voient pas se répercuter cette baisse en intégralité à la pompe, en raison d'une ponction plus forte des distributeurs. Rien d'anormal pourtant pour Jean-Louis Schilansky, le président de l'Union française des industries pétrolières.

Il reconnait que, "sur le sans plomb 95, les marges brutes de distribution ont atteint les 12 à 13 centimes d'euros du litre, soit deux à trois centimes de plus qu'à l'ordinaire". Mais uniquement "sur une période très brève", relativise-t-il, le temps de s'adapter aux turbulences intervenues sur le marché pétrolier en février et mars.

On est actuellement revenu à "dix centimes d'euros du litre", assure Jean-Louis Schilansky, qui affirme par ailleurs que la marge moyenne pour l'année reste également à ce niveau.

Alexis Pluyette et Nina Godart